À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Valéry Aubertin : l’orgue « à livre ouvert »

Plus de détails

Valéry Aubertin (né en 1970) : Le Livre ouvert op. 6  ; Deuxième Livre d’orgue. Marie-Ange Leurent, Eric Lebrun, Michel Bourcier, Pierre Farago & Valéry Aubertin sur l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Antoine des Quinze-Vingts à Paris. 2 CDs Triton TRI 331151. Enregistré à Paris en 2005. Notice bilingue (français, anglais). Durée 112’55’’

 

Les Clefs ResMusica

Le label Triton poursuit sa belle route et nous offre encore une fois de l’inédit ou presque. La prédilection de cet éditeur pour la musique de notre temps d’une part, et l’orgue d’autre part, font parfois se rapprocher ces deux mondes. On a pu le voir encore récemment avec l’œuvre pour orgue de .

Audacieuse entreprise, pour nous faire pénétrer, en un peu plus de deux heures, dans l’univers musical d’un jeune artiste né en 1970. On est frappé d’emblée par l’originalité du langage, même si quelques influences surgissent par moment (Messiaen ou Alain pour ne citer que les plus connus). Dans Le Livre ouvert, les contrastes sont saisissants : après une pièce intitulée Improvisation… Kadinsky 1914 forte et torturée, la Sonatine pour les étoiles nous entraîne dans un univers féerique, cosmique, surnaturel. Certaines pièces puisent leur inspiration en peinture, avec Van Gogh, et on se laisse porter par la force des climats. Ce sont des pièces à écouter plusieurs fois pour en extraire l’essence, le message, on doit les « apprendre » pour bien s’en imprégner, il faut un peu de temps. Les organistes des générations précédentes ont fait de même avec Messiaen, devenu familier depuis…

Le Deuxième livre d’orgue est présenté dans son intégralité, et comporte quatre sonates en plusieurs mouvements, dont les interprètes du présent album sont les dédicataires. Musique puissante, marquée par beaucoup de poésie. L’auteur ne se prive pas d’en citer en contrepoint.

L’orgue entendu, célèbre orgue de salon du baron de l’Espée, aujourd’hui en l’église des Quinze-Vingts, a servi à plusieurs reprises à la création de certaines œuvres, et même s’il n’est pas toujours le traducteur fidèle de la pensée de l’auteur, la palette sonore de Cavaillé-Coll aide à la construction des climats et de l’inspiration.

Un album qui demande un certain travail d’approche, mais qui nous révèle aussi une musique qui nous emmène très loin dans la rêverie.

Plus de détails

Valéry Aubertin (né en 1970) : Le Livre ouvert op. 6  ; Deuxième Livre d’orgue. Marie-Ange Leurent, Eric Lebrun, Michel Bourcier, Pierre Farago & Valéry Aubertin sur l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Antoine des Quinze-Vingts à Paris. 2 CDs Triton TRI 331151. Enregistré à Paris en 2005. Notice bilingue (français, anglais). Durée 112’55’’

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.