À emporter, CD, Musique de chambre et récital

L’Art de la Fugue par Régis Allard

Plus de détails

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : L’Art de la Fugue. Régis Allard à l’orgue Aubertin de Saint-Louis en l’Ile à Paris. 2 CD Hortus (distribution Codaex) 039. Enregistré à Paris en 2005. Notice bilingue (français, anglais). Durée 85’19.

 

Le nouvel orgue de l’église Saint Louis en l’Ile, récemment construit par Bernard Aubertin, est décidément très convoité au disque. Après une très belle Klavierübung III proposée par Francis Jacob pour le label Zig Zag Territoires, un DVD d’improvisations de Michel Chapuis (Plenum Vox), et un Mozart à quatre mains avec Olivier Vernet (Ligia Digital), voici une gravure magnifique autour des contrepoints de l’Art de la Fugue de Bach, proposée par , grand organiste français, disciple de Michel Chapuis.

Ici, rien de spectaculaire ; chaque fugue est présentée dans une formation chambriste, c’est-à-dire jouant sur les jeux de détails, plutôt que sur les grosses masses orchestrales. La polyphonie n’en est que plus lisible, et la magie s’opère d’elle-même. La pédale est abondamment utilisée, mais pas toujours pour souligner la partie de basse, ces fugues n’étant pas conçues comme des pièces d’orgue. propose un ordre original, alternant les fugues à sujet « rectus » et celles à sujet « inversus », les quatre canons suivent un ordre particulier et les fugues « miroirs » sont jouées à quatre mains avec Emmanuel Mandrin.

Cet enregistrement met en valeur les jeux de fond et de détail de cet orgue, étonnamment beau, et largement inspiré des orgues baroques de l’Allemagne moyenne de l’époque de Bach (Naumburg en particulier, expertisé par Bach soi-même).

L’art de la Fugue n’a peut-être pas été conçu par Johann Sebastian Bach pour l’orgue, mais il y sonne merveilleusement. Ne l’aurait-il pas essayé lui-même sur son instrument préféré ? On remarque, en tout cas, que les voix de ces fugues ne descendent jamais en dessous du do grave, première touche des claviers et du pédalier de l’orgue, alors… ?

Plus de détails

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : L’Art de la Fugue. Régis Allard à l’orgue Aubertin de Saint-Louis en l’Ile à Paris. 2 CD Hortus (distribution Codaex) 039. Enregistré à Paris en 2005. Notice bilingue (français, anglais). Durée 85’19.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.