À emporter, CD, Musique d'ensemble

Ensemble Incanto, la fine fleur du début vingtième sans les chichis

Plus de détails

Darius Milhaud (1892-1974) : Suite (1936). Béla Bartók (1881-1945) : Contrasts (1938). Igor Stravinsky (1882-1971) : L’Histoire du Soldat, suite (1919). Aram Khatchatourian (1903-1978) : Trio (1932). Ensemble Incanto. Michaela Paetsch, violon. Ralph Manno, clarinette. Liese Klahn, piano. 1 CD Arte Nova 74321 72105 2. Code barre 7 43217 21052 6. Enregistré le 8 décembre 1997 dans la Sendesaal de Radio Bremen. DDD. Notice de présentation en allemand et en anglais. Durée : 61’03.

 

Les Clefs ResMusica

La prise de son généralement très claire du nouvel album de l’ pourrait soutenir l’impression d’un jeu un peu trop carré, si ce n’est scolaire. Mais le travail de stylisation, vert, croquant, est aussi abrupt et ferme comme il faut, pour faire entendre quelques pages de Milhaud tout à fait nerveuses, même pas du tout bucoliques. Les options de l’ensemble sont d’autant plus éminentes qu’elles sont toujours lisibles, jamais trop en avant, quoiqu’il en soit collectives et dignement solidaires. Ainsi, les passages ouvertement datés tel que le Final de la Suite de 1936 de Milhaud, sont typés avec la distance attendue et, du coup, un engagement tout de même incroyable. Ce même transport qui, dans Bartók, peut parfois paraître penaud tellement il se veut nécessaire et spécial.

La partition prend une importance plus ou moins probable quand, à se prendre au jeu, on se réjouit d’ambiances unies alors qu’exorbitantes. A la clarinette, Ralph Manno offre une variété de timbres et d’articulations franchement faramineuses. Dans le premier des Contrasts (Verbunkos, plage 5), le violon et la clarinette semblent faire entendre un accordéon tellement leur association est millimétrée imparable. Dans Sebes, comme s’il s’agissait d’une suite non-autorisée de la Danse macabre de Saint-Saëns, le violon se veut élastique et, saisi par le piano, maîtrise un métronome régulier et tendu, contraignant et invétéré. A la suite, la Marche du Soldat extraite de la suite de L’Histoire du soldat de Stravinsky, est d’autant plus percutante : la tenue du tempo, en négatif, exacerbe la variété des formules, l’élaboration rythmique, si bien que Le violon du Soldat est avantageusement plus concertant que narratif. Suite de pages aux caractères d’autant plus trempés que vaillamment distinctifs, cette version de L’Histoire du Soldat donne à chacune des astuces compositionnelles une sympathie et un nerf passionnants. Même l’excentricité obligatoire des phrasés de la Danse du Diable ne laisse l’expressionnisme prendre toute la place.

Le Trio de 1932 d’Aram Khatchatourian donne à l’album de l’ une conclusion habitée, typée, parfois curieuse après ce que les musiciens ont engagé dans les œuvres de Bartók et Stravinsky. Le Moderato final pourrait être élégiaque de bout en bout, mais les musiciens donnent assez d’importance aux divers climats qui s’y succèdent et une réserve toute vertueuse à l’intensité que chaque séquence vient spécialement diffracter. Les partitions choisies s’enchaînent d’une façon toute détendue et classieuse. Il en ressort un programme très bien « senti » et proportionné, qui donne aux interprètes toutes les occasions d’associer les couleurs avec un engouement sans relâche et, qui plus est, de s’offrir des tranches de complicité tangibles et communicatives.

<strong></strong> (1892-1974)&nbsp;: <em>Suite</em> (1936). <strong></strong> (1881-1945)&nbsp;: <em>Contrasts</em> (1938). <strong></strong> (1882-1971)&nbsp;: <em>L’Histoire du Soldat, suite</em> (1919). <strong>Aram Khatchatourian</strong> (1903-1978)&nbsp;: <em>Trio</em> (1932). <strong>Ensemble Incanto. Michaela Paetsch</strong>, violon. <strong>Ralph Manno</strong>, clarinette. <strong>Liese Klahn</strong>, piano. <strong></strong>1 CD <strong>Arte Nova</strong> 74321 72105 2. Code barre 7 43217 21052 6. Enregistré le 8 décembre 1997 dans la Sendesaal de Radio Bremen. DDD. Notice de présentation en allemand et en anglais. Durée&nbsp;: 61’03.

Plus de détails

Darius Milhaud (1892-1974) : Suite (1936). Béla Bartók (1881-1945) : Contrasts (1938). Igor Stravinsky (1882-1971) : L’Histoire du Soldat, suite (1919). Aram Khatchatourian (1903-1978) : Trio (1932). Ensemble Incanto. Michaela Paetsch, violon. Ralph Manno, clarinette. Liese Klahn, piano. 1 CD Arte Nova 74321 72105 2. Code barre 7 43217 21052 6. Enregistré le 8 décembre 1997 dans la Sendesaal de Radio Bremen. DDD. Notice de présentation en allemand et en anglais. Durée : 61’03.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.