À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

L’art de la trompette par Eric Aubier

Plus de détails

Alfred Désenclos (1912-1971) : Incantations, thème et danse. André Jolivet (1905-1974) : concertino pour trompette et orchestre ; second concerto pour trompette et orchestre. Henri Tomasi (1905-1974) : Concerto pour trompette et orchestre. Charles Chaynes (né en 1925) : concerto n°1 pour trompette et orchestre. Eric Aubier, trompette ; Orchestre lyrique régional d’Avignon Provence, direction : François-Xavier Bilger ; Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : Marius Constant. 1 CD Indesens. Référence IND 001. CB 3 760039 830807 Enregistré en 1988 et 1995. Notice de présentation en français et anglais. Durée : 67’03

 

Le label Indesens nous mixe deux enregistrements jadis publiés chez Pierre Verany et Arion. Heureuse initiative, tant la présence de ces disques dans les bacs des disquaires est des plus aléatoires !

Le présent programme offre trois tubes du répertoire français pour trompette et orchestre : les deux concertos de Jolivet et celui de Tomasi. Témoignant de la richesse des timbres et des rythmes de la musique française, ces pièces sont à replacer dans un courant de fond qui vit les compositeurs hexagonaux s’intéresser à la trompette suite à la réhabilitation soliste des vents et des cuivres par le jazz.

Le coup de cœur de ce disque va au concerto n°2 de Jolivet avec sa rythmique déhanchée qui fait honneur à Stravinsky et à Kurt Weill. En complément de ces jalons, l’album présente deux pièces composées également dans les années 1950. Sans démériter, ces compositions n’atteignent pas le niveau des augustes pièces de Jolivet et de Tomasi. Il manque à ces partitions la luminosité des timbres et l’excellence du fondu et du dialogue entre l’orchestre et le soliste.

Côté interprétation, c’est du haut de gamme ! On retrouve, en soliste, l’un des meilleurs représentants de l’école française des cuivres, accompagné avec attention par l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’une des rares phalanges, à savoir servir, par ses couleurs, cette musique. Dans l’absolu, on peut certes trouver tout aussi bien pour le couplage Jolivet/Tomasi (Wynton Marsalis, chez Sony), mais dans sa globalité, ce disque n’a pas d’équivalent pour dresser un panorama de la trompette concertante.

(1912-1971) : Incantations, thème et danse. (1905-1974) : concertino pour trompette et orchestre ; second concerto pour trompette et orchestre. (1905-1974) : Concerto pour trompette et orchestre. (né en 1925) : concerto n°1 pour trompette et orchestre. Eric Aubier, trompette ; Orchestre lyrique régional d’Avignon Provence, direction : ; Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : . 1 CD Indesens. Référence IND 001. CB 3 760039 830807 Enregistré en 1988 et 1995. Notice de présentation en français et anglais. Durée : 67’03.

Plus de détails

Alfred Désenclos (1912-1971) : Incantations, thème et danse. André Jolivet (1905-1974) : concertino pour trompette et orchestre ; second concerto pour trompette et orchestre. Henri Tomasi (1905-1974) : Concerto pour trompette et orchestre. Charles Chaynes (né en 1925) : concerto n°1 pour trompette et orchestre. Eric Aubier, trompette ; Orchestre lyrique régional d’Avignon Provence, direction : François-Xavier Bilger ; Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : Marius Constant. 1 CD Indesens. Référence IND 001. CB 3 760039 830807 Enregistré en 1988 et 1995. Notice de présentation en français et anglais. Durée : 67’03

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.