À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Correa de Arauxo, début d’un baroque espagnol

Plus de détails

Francisco Correa de Arauxo (1584-1654) : Facultad Organica (1626) volume I. Onze tientos pour orgue. Andrés Céa-Galan à l’orgue côté Epitre de la Collégiale Saint Pierre de Lerma (Espagne). 1 CD Lindoro MPC-0716. Code barre : 8436003898160. Enregistré en décembre 2004. Livret trilingue espagnol, anglais, français. Durée totale : 61’16’’

 

est connu comme étant le plus grand compositeur espagnol de l’époque baroque en matière d’orgue, grâce à son ouvrage intitulé « Facultad Organica » et publié en 1626 dans la prestigieuse ville universitaire de Alcala de Henares. Originaire d’Andalousie avec des ancêtres portugais, ce génie musical sera organiste au San Salvador de Séville, puis révoqué, se rapprochera de la ville de Jaén et terminera sa carrière à la cathédrale de Segovia, où il mourra dans la pauvreté. Ce grand livre de soixante neuf pièces d’orgue toutes intitulées « tientos de discursos » se répartissent en groupes développant plusieurs systèmes d’écriture, engendrant des registrations bien définies. C’est le sommet absolu en la matière en cette péninsule ibérique, aux côtés des livres de Jehan Titelouze en France ou Girolamo Frescobaldi en Italie.

Ce CD est le premier d’une série qui sans doute présentera l’intégrale de cette œuvre. Ici onze tientos pris avec un hasard contrôlé, qui permet un enchaînement harmonieux. L’orgue choisi est l’un des deux orgues qui ornent le chœur de l’église de Lerma. Il s’agit du plus petit des deux, construit en 1616 par Diego Quijano, et reconstitué en 1995 par le facteur Lois de Tordesillas. Il s’agit d’un orgue modeste, un petit « huit pied » de neuf jeux, sur un seul clavier, accordé « inégalement », et largement servi par une acoustique aérée. C’est pour ce type d’instrument de petite taille et dépourvu de ces fameuses chamades arrivées plus tardivement, que Correa écrira sa musique d’orgue. Et c’est alors que le miracle se produit : Un orgue d’une sonorité magnifique au service d’un texte musical d’exception, une prise de son idéale, et surtout toute l’expression de l’âme Andalouse au travers de l’interprétation de Andrès Céa. Nous connaissons déjà Correa de Arauxo en France au travers de gravures célèbres (Francis Chapelet chez Harmonia Mundi ou Odile Bailleux chez Erato), mais curieusement, les organistes Espagnols n’avaient jusqu’ici jamais présenté d’enregistrements intéressants.

Andrés Céa lui, sait dès les premières mesures nous prendre par la main et nous emmener sur les chemins brûlants de l’Andalousie où résonnent encore les accents de cette musique Arabo-Andalouse. Son inspiration est totale. La rhétorique baroque bat son plein, les ombres et les lumières se succèdent, les chants montent, lancinants ou joyeux, voire langoureux : la tension est forte, jusqu’aux larmes…

Cet artiste a déjà publié d’autres Cds, tous aussi remarquables et de la même veine, dont un, intitulé Tientos a las Españas, paru chez le même éditeur. Andrès Céa est organiste en Andalousie, il dirige une Académie et un Festival sur les orgues historiques de cette belle région du Sud. Grâce à lui, l’Espagne possède désormais un organiste !

(Visited 676 times, 1 visits today)

Plus de détails

Francisco Correa de Arauxo (1584-1654) : Facultad Organica (1626) volume I. Onze tientos pour orgue. Andrés Céa-Galan à l’orgue côté Epitre de la Collégiale Saint Pierre de Lerma (Espagne). 1 CD Lindoro MPC-0716. Code barre : 8436003898160. Enregistré en décembre 2004. Livret trilingue espagnol, anglais, français. Durée totale : 61’16’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.