Concerts, La Scène, Musique symphonique

Un peu de discipline ne nuit pas

Plus de détails

Bruxelles. 14-XII-2007. Palais des Beaux-Arts. Richard Wagner (1813-1883) : Die Meistersinger von Nürnberg, ouverture ; Wesendonck-lieder (orchestration de F. Mottl et H. W. Henze, 1976). Richard Strauss (1864-1949) : Ein Heldenleben op. 40. Ricarda Merbeth, soprano ; Orchestre National de Belgique, direction : Walter Weller.

Poursuite de l’exploration du répertoire germanique par l’ dirigé par . Ce concert Wagner / Strauss était l’occasion de roder le programme du prochain disque de la phalange nationale qui sera centré sur la Vie de Héros de Strauss. Choix très délicat tant la discographie est barrée par des références quasiment insurpassables.

Il est prématuré de parier sur ce que donneront les séances d’enregistrement mais l’écoute de cette interprétation de concert nous permet un certain optimisme. connaît les moindres recoins de cette musique qu’il dirige depuis de très nombreuses années et qu’il conduit de mémoire. Sa direction narrative tient bien l’orchestre qui fait montre de précision, de dynamique et de discipline. Le fondu est phrasé est très satisfaisant tout comme les interventions solistes dont celle du violon solo Alexei Moshkov. Au niveau des couleurs, le travail sur la sonorité des cordes témoigne des progrès accomplis par l’orchestre fédéral, les teintes sont chaudes et automnales, presque straussiennes. Il en va hélas autrement des cuivres, précis mais neutres, et surtout des vents qui ne possèdent pas encore le galbe straussien.

Cette belle seconde partie venait après deux partitions de Wagner qui ont du souffrir de l’attention portée à Strauss. En dépit d’un beau soyeux du quatuor, l’ouverture des Maîtres chanteurs traînait la jambe avec des dynamiques éteintes et un fondu des thèmes précautionneux. Techniquement les WesendonckLieder étaient plus aboutis, mais conduits avec neutralité par le chef. La soprano fit bonne figure ; la voix est assez belle et ample, mais cette chanteuse manque de charisme.

Crédit photographique : Walter Weller © SNS Group

Plus de détails

Bruxelles. 14-XII-2007. Palais des Beaux-Arts. Richard Wagner (1813-1883) : Die Meistersinger von Nürnberg, ouverture ; Wesendonck-lieder (orchestration de F. Mottl et H. W. Henze, 1976). Richard Strauss (1864-1949) : Ein Heldenleben op. 40. Ricarda Merbeth, soprano ; Orchestre National de Belgique, direction : Walter Weller.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.