À emporter, Audio, Musique symphonique

L’art et la manière par Yuri Temirkanov

Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Casse-noisette, suite ; Sergei Prokofiev (1891-1953) : Lieutenant Kijé op. 60 ; Paul Dukas (1865-1935) : L’apprenti sorcier. Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, direction : Yuri Temirkanov. 1 CD EMI. Référence et code barre : 50 999 5 1127220. Enregistré à Saint-Pétersbourg en 2003. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 58’50

 

En parallèle du concert de fin d’année du Philharmonique de Berlin, EMI édite ce programme composite russo-français enregistré en 2003. Globalement, il est souvent de mauvaise augure de recevoir un disque mis en boite plusieurs années auparavant ; l’éditeur pensant fréquemment faire passer inaperçu un disque décevant dans le flot des nouveautés. Fort heureusement rien de tel ici et le grand et ses musiciens prennent à malin à s’épancher jovialement dans ces partitions.

La suite de Casse-noisette, souvent jouée en concert par le chef et son orchestre, est ciselée avec poésie, subtilité et souplesse. Les différentes danses sont chorégraphiées avec élan et précision à l’image du célèbre Trepak qui emporte tout sur son passage. L’orchestre sonne de manière jubilatoire avec des dynamiques et une finesse orchestrale très impressionnante.

Lieutenant Kijé est servi par une solide construction et une gestion des transitions entre les thèmes absolument idéale tandis que le fini instrumental optimal fait de cette interprétation l’une des meilleures de la discographie avec celle d’Abbado (DGG).

On n’attendait pas Temirkanov à un tel niveau dans L’apprenti sorcier, mais le chef fonce droit devant lui avec humour mais pugnacité. Sans égaler les grandes réussites de Bernstein (Sony) et Martinon (EMI), on tient là, une excellente version moderne, bien plus probante que nombres d’essais de l’ère numérique.

En dépit d’un couplage sans grande logique et d’un minutage un peu chiche, ce disque est un moment de bonheur symphonique.

(Visited 94 times, 1 visits today)

Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Casse-noisette, suite ; Sergei Prokofiev (1891-1953) : Lieutenant Kijé op. 60 ; Paul Dukas (1865-1935) : L’apprenti sorcier. Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, direction : Yuri Temirkanov. 1 CD EMI. Référence et code barre : 50 999 5 1127220. Enregistré à Saint-Pétersbourg en 2003. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 58’50

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.