Essais et documents, Livre, Parutions

L’imagination fertile de Paul Klee vue par Pierre Boulez

Plus de détails

Le pays fertile. Paul Klee. Pierre Boulez. Gallimard, Paris. 175 pages. 30 €. N° ISBN : 9782070121076. Dépôt légal : février 2008.

 

Déjà édité en 1989, Le pays fertile de , cette réédition s’est enrichie de nombreuses photos et gravures de , qui montrent de façon très immédiate la relation profonde qui peut s’établir entre la peinture et la musique. Sorte de « déclaration d’amour » de son auteur vers le peintre, ce livre met en évidence tout la grandeur de l’inspiration de Klee dont les multiples intuitions se révèlent encore aujourd’hui très fructueuses soit pour les musiciens soit pour les artistes. Le vocabulaire musical, sollicité dans de nombreux titres de ses tableaux ne représente pas la traduction d’un art dans l’autre mais permet d’élucider de façon claire certains traits communs. Dans toutes les œuvres qui s’inspirent de l’écriture musicale, le peintre s’empare des signes musicaux pour en donner une transcription visuelle, esthétique, qui transcende leur signification traditionnelle. Avec la grande simplicité de son imagination, il nous apprend à réduire n’importe quel langage à des principes extrêmement simples et à déduire les conséquences multiples qui dérivent d’un unique sujet.

Si c’est vrai qu’une relation entre musique et peinture ne peut s’établir que sur un plan structural, les intuitions de Klee dans le champ visuel peuvent être traduites en un monde de sons avec une correspondance structurelle très élaborée. Sa notion de division du temps et de l’espace, de variation des modules, qu’il élabore à partir de l’observation de l’échiquier, est applicable, par exemple, même au domaine musical. Tout comme le concept de polyphonie trouve son fondement partout.

Les « appétits » musicaux de Klee étaient déjà éclairés dans son journal intime mais grâce à l’analyse de Boulez ses réflexions se révèlent plus fructueuses. S’il ne semble pas possible de mettre sa trajectoire en parallèle avec celle d’un musicien en particulier, on remarque un certain rapprochement (ne serait-ce qu’à un degré uniquement « évocatif ») avec plusieurs œuvres de Stravinsky et de Webern et la validité de son univers à travers ce que Boulez appelle la « trans-substantialisation » esthétique des méthodes de Bach et de Mozart.

(Visited 1 186 times, 1 visits today)

Plus de détails

Le pays fertile. Paul Klee. Pierre Boulez. Gallimard, Paris. 175 pages. 30 €. N° ISBN : 9782070121076. Dépôt légal : février 2008.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.