Plus de détails

Jean Cras (1879-1932) : Sonate pour violoncelle et piano ; Trio pour violon, violoncelle et piano ; Largo pour violoncelle et piano. Philippe Koch : violon ; Aleksandr Khramouchin : violoncelle ; Alain Jacquon : piano. 1 CD Timpani 1C1151. Code barre : 3 377891 311513. Durée 71’01’’.

 

Le label Timpani a choisi de continuer son intégrale des œuvres de en présentant pour cette septième production un enregistrement d’œuvres de musique de chambre dont le fameux Trio pour violon, violoncelle et piano ou le compositeur parvient à atteindre ce qu’il recherche, à savoir une maîtrise définitive de la forme, du contrepoint et des techniques de développement.

Eloigné de l’expression musicale de ses contemporains, Roussel, Aubert ou Le Flem, le compositeur autodidacte, officier de marine de profession, privilégie le caractère introspectif et formel de sa musique. Il en ressort une œuvre empreinte d’une très grande profondeur romantique qui nous rappelle les plus belles pages de Schumann ou Brahms. Si le Trio pour violon, violoncelle et piano est en quelque sorte le fleuron des œuvres présentes sur cet enregistrement, la Sonate pour violoncelle et piano appartient aux premiers essais du compositeur. Pour ce dernier, la sonate porte en elle-même «La Chair» traduite par une densité d’écriture qui tient toutes ses promesses. La période de gestation est contemporaine de ses premiers contacts avec Duparc, le compositeur fait aussi part de son intention de jouer le finale à d’Indy estimant que ce morceau est en «progrès sur le reste». Pour le mélomane, cette œuvre remplit l’âme d’un sentiment de générosité, d’un romantisme aux senteurs boisées de grandes forêts ou à l’immensité que l’on peut ressentir lorsque l’on est en plein océan avec la mer et le ciel pour unique horizon. La sonate révèle quelques influences schubertiennes, surtout dans le deuxième mouvement Adagio où une impression de quiétude remplie nos sens et nous berce lentement sur des flots que des embruns rafraîchissants viennent parfois délicatement troubler. Le Largo pour violoncelle et piano est contemporain des campagnes d’Islande. Il règne dans cette œuvre une âpreté qui prédomine sur des passages parfois plus éloquents et qui relève d’une certaine lourdeur de sentiment.

Les trois œuvres sont admirablement servies par , violoniste qui poursuit une carrière de soliste et de chambriste au sein du Trio Grumiaux et du Quatuor Louvigny ainsi que par Aleksandr Khramouchin au violoncelle qui fait aussi partie, entre autre, du quatuor Louvigny et d’Alain Jacquon au piano de réputation internationale. On notera aussi une prise de son quasiment irréprochable. Ce disque ne s’adresse pas seulement aux adorateurs de la musique de mais à tous ceux qui aiment la belle musique de chambre.

(Visited 458 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean Cras (1879-1932) : Sonate pour violoncelle et piano ; Trio pour violon, violoncelle et piano ; Largo pour violoncelle et piano. Philippe Koch : violon ; Aleksandr Khramouchin : violoncelle ; Alain Jacquon : piano. 1 CD Timpani 1C1151. Code barre : 3 377891 311513. Durée 71’01’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.