À emporter, Biographies, Livre

Alexandre Pierre François Boëly, un classique moderne

Plus de détails

Brigitte François-Sappey et Eric Lebrun : Alexandre Pierre-François Boëly (1785-1858). Bleu nuit éditeur, collection horizons, Paris. 176 pages. ISBN 2-913575-92-7. Dépôt légal 2e semestre 2008. 20€.

 

La France a parfois la fâcheuse tendance à oublier ses musiciens, regrettable habitude, le Panthéon n’est-il pas encore vide de tout compositeur ? En 2008, nous commémorons le 150e anniversaire de la disparition d’, compositeur charnière entre classicisme et le romantisme. Reconnaissons objectivement que diverses manifestations lui ont rendu hommage tout au long de l’année (disques, partitions, livres et concerts), permettant de savoir enfin qui est ce compositeur insolite, maillon si important dans la chaîne musicale française. Né à Versailles, cet homme fait sa carrière en la capitale, occupant notamment le poste d’organiste de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois. Déjà de son vivant, il est en partie rejeté car jugé trop savant, résolument tourné vers les grands, un certain Beethoven, et puis Bach, qu’il est le premier à (re)jouer, allant même jusqu’à faire installer un pédalier de type allemand sur son orgue afin de permettre l’exécution de ses œuvres. On remarque aussi un émouvant achèvement de l’Art de la fugue de son maître préféré. Le présent ouvrage très complet et documenté, replace ce musicien dans son contexte historique, mouvementé depuis la fin de l’Ancien régime jusqu’au Second empire. Pour lui une aubaine musicale que cette croisée des chemins, des régimes, ces styles divers qui se mêlent et dont il sait tirer parti habilement. Son œuvre pour piano est merveilleuse, puisant souvent son inspiration auprès de Beethoven. Madeleine Robin, et plus récemment Christine Schornsheim, ont proposé des versions enthousiasmantes et qui ont su montrer les diverses facettes de son inspiration. Les deux auteurs du livre et Eric Lebrun exposent une biographie détaillée, émaillée de nombreuses reproductions, études de partitions, montrant combien Boëly fût un virtuose exceptionnel, et un musicien important. L’ouvrage contient en annexe un tableau synoptique reliant la vie de Boëly aux divers évènements historiques, politiques et artistiques de son temps, ainsi qu’une bibliographie et une discographie sélectives. Eric Lebrun, organiste lui-même, colle au plus près sa personnalité, jouant lui-même son œuvre d’orgue, qu’il a récemment proposé dans un superbe coffret paru chez Bayard, et qu’il donne en concert régulièrement avec son épouse . Peu à peu, Boëly se fait familier à nos oreilles, et d’ailleurs, son propre orgue parisien en l’église Saint-Germain l’Auxerrois, verra sans doute un jour ses voix retrouvées, venant affirmer encore plus haut et fort combien cet auteur est primordial dans l’histoire de la musique en France.

(Visited 683 times, 1 visits today)

Plus de détails

Brigitte François-Sappey et Eric Lebrun : Alexandre Pierre-François Boëly (1785-1858). Bleu nuit éditeur, collection horizons, Paris. 176 pages. ISBN 2-913575-92-7. Dépôt légal 2e semestre 2008. 20€.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.