À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Nathalie Stutzmann, Die schöne Sängerin

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Die schöne Müllerin D795. Nathalie Stutzmann, contralto ; Inger Södergren, piano. 1 CD Calliope CAL9379. Code barre : 7-94881-89702-5. Enregistré en février 2008 à l’Arsenal de Metz. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 66’01’’

 

Après Winterreise (salué dans nos colonnes) et Der Schwanengesang, voici venu le temps pour le duo Stutzmann / Södergren de graver le troisième grand ensemble schubertien.

La version «méditerranéisante» et romanesque à défaut de romantique à souhait de Tino Rossi de ce chef-d’œuvre du lied est aujourd’hui heureusement éloignée (souvenez-vous, La belle meunière version guitare, pour le film homonyme de Marcel Pagnol, qui narre un épisode de la vie de Schubert). Mais la vision d’un cycle heureux, dégagé du pessimisme du Winterreise et de la fatalité du Schwanengesang, perdure. Grâce à et , Die schöne Müllerin reprend sa place de ballade épique d’un amour inavoué du jeune meunier pour la fille de son maître. Un amour silencieux, d’un silence qui tue progressivement, jusqu’au suicide final du jeune homme.

Chaque lied devient avec ces deux «forgeuses» de sonorités et de mots un opéra en miniature. On passe progressivement de la félicité de «Das Wandern» au recueillement en forme de berceuse funèbre de «Des Baches Wiegenlied», qui devient avec le timbre de contralto de un avant-goût des chefs-d’œuvre de Mahler à venir quelques décennies plus tard. Un album exceptionnel fait par deux grandes artistes qui ne se sont jamais trompées, et ne nous ont jamais déçu.

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Die schöne Müllerin D795. Nathalie Stutzmann, contralto ; Inger Södergren, piano. 1 CD Calliope CAL9379. Code barre : 7-94881-89702-5. Enregistré en février 2008 à l’Arsenal de Metz. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 66’01’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.