Plus de détails

Billie Holiday : Lady sings the Blues ; Tell me more and more ; Trouble in mind
Don’t explain ; My man; God bless the child; Billie’s blues, I love my man; Allhelgonablues ; Strange fruit. Bessie Smith : You’ve been a good old wagon ; Downhearted blues. Duke Ellington : Mood indigo. Barbara Hendricks, soprano. Magnus Lindgren Quartet : Magnus Lindgren, saxophone, flûte, clarinette ; Mathias Algotsson, piano, orgue ; Fredrik Jonsson, contrebasse ; Jonas Holgersson, percussions. 1 CD (existe aussi en vinyl) Babsan Productions ARV-005-LP. Code barre : 5 425019 971052. Enregistré à Stockholm (studio 3 de la Radio suédoise) en avril 2008. Livret 56 pages bilingue (anglais, français). Durée 56’50’’

 

cd_hendricks_arte verum-300x322Cet enregistrement est tout d’abord l’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, un beau répertoire de blues, chants de douleur et de compassion, chants d’espoir aussi, auxquels l’interprète donne, selon les cas, profondeur ou lumière. Du célébrissime My man au tragique Strange fruit, chanson rare qui évoque explicitement le lynchage des noirs par le Ku Kux Klan : on y trouve comme un lointain écho, macabre et poétique, de la Ballade des pendus de François Villon.

Partout le mariage est parfait entre la voix et les instruments, fruit d’une collaboration artistique de six années dont c’est ici le premier CD, avec un enregistrement clair, précis et fin.

, se refusant au succès facile que pourrait lui assurer le répertoire opératique ou mélodique, va puiser aux sources d’autres inspirations, de façon d’autant plus poignante qu’elle retrouve ici la musique qui a bercé son enfance. Elle a fait siennes les luttes, les angoisses, les révoltes et les joies de ces femmes noires opprimées, elle s’est totalement imprégnée de leur sensibilité et de leur destin. Quant au quatuor instrumental, il épouse tellement toutes les inflexions de sa voix qu’ils sont l’un pour l’autre un prolongement, un accent frère, en totale osmose. Si , en créant ce label d’Arte Verum en 2006, a voulu s’offrir le luxe de faire des choix de cœur plutôt que de rentabilité, il faut l’encourager à explorer ce répertoire jazz-blues-gospel, dont elle restitue pleinement la charnelle souplesse.

(Visited 89 times, 1 visits today)

Plus de détails

Billie Holiday : Lady sings the Blues ; Tell me more and more ; Trouble in mind
Don’t explain ; My man; God bless the child; Billie’s blues, I love my man; Allhelgonablues ; Strange fruit. Bessie Smith : You’ve been a good old wagon ; Downhearted blues. Duke Ellington : Mood indigo. Barbara Hendricks, soprano. Magnus Lindgren Quartet : Magnus Lindgren, saxophone, flûte, clarinette ; Mathias Algotsson, piano, orgue ; Fredrik Jonsson, contrebasse ; Jonas Holgersson, percussions. 1 CD (existe aussi en vinyl) Babsan Productions ARV-005-LP. Code barre : 5 425019 971052. Enregistré à Stockholm (studio 3 de la Radio suédoise) en avril 2008. Livret 56 pages bilingue (anglais, français). Durée 56’50’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.