À emporter, CD, Musique symphonique

Anne-Sophie Mutter et Bach, l’harmonie éternelle et le temps présent

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Concerto pour violon en la mineur BWV 1041 ; Concerto pour violon en mi majeur BWV 1042. Sofia Goubaïdoulina (née en 1931) : In Tempus Praesens. Trondheim Soloist, Anne –Sophie Mutter, violon et direction. London Symphony Orchestra, direction : Valery Gergiev. 1 CD Deutche Grammophon 002894777450. Code barre 028947779483. Enregistré à Hamburg-Harburg, Friedrich-Ebert-Halle en février 2007 (Bach), Londres, Air Studios (Lyndhurst Hall) en février 2008 (Goubaïdoulina). Notice en anglais, allemand, français. Durée : 62’98’’.

 

Sommets de la littérature concertante, les concertos pour violon en la mineur et en mi majeur de Bach, sont les seuls concertos pour violons du compositeur allemand parvenus jusqu’à nous sous leur forme originale. Virtuose renommé du clavier, Bach était également un habile violoniste, qui a grandi avec le son de cet instrument dans l’oreille, comme ces deux concertos le témoignent.

Adoptant le schéma traditionnel en trois mouvements, ces œuvres opposent la douceur saisissante et l’émouvante luminosité mélodique de leurs épisodes lents à la grandiose vigueur rythmique de leurs mouvements extrêmes.

D’innombrables interprétations de ces concertos ont été transmises de génération en génération depuis plus de deux siècles. Et un grand nombre d’enregistrements en a été fait. Cependant la musique de Bach continu à être considérée comme une pierre de touche de la pureté expressive. Expression de l’essence de l’humanité, elle semble apaiser divinement les contraires : lumière-ombre, solitude et communion, allégresse et tristesse profonde.

L’excellente interprétation d’ en met en évidence la pureté à travers des sonorités pénétrantes. Avec une grande élégance la violoniste dessine l’extrême finesse de l’univers de Bach guidant l’auditeur à travers les multiples conflits jusqu’à leur magnifique résolution.

Associé à Bach par une «parenté spirituelle», le concerto de Goubaïdoulina rappelle la clarté des lignes du maître de Leipzig. Ce concert que la compositrice russe a dédié à Anne Sophie Mutter témoigne du lien entre les deux artistes. La première écrit des passages, tels de longues cadences au violon, la deuxième les fête avec un lyrisme excellent. Le jeu intense mais jamais pathétique, l’interprétation linéaire mais riche en finesse, le son propre et inimitable de cette violoniste capable de séduire même le grand chef d’orchestre Karajan, fait de cet enregistrement un incontournable de la bibliothèque sonore de tous les mélomanes.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Concerto pour violon en la mineur BWV 1041 ; Concerto pour violon en mi majeur BWV 1042. Sofia Goubaïdoulina (née en 1931) : In Tempus Praesens. Trondheim Soloist, Anne –Sophie Mutter, violon et direction. London Symphony Orchestra, direction : Valery Gergiev. 1 CD Deutche Grammophon 002894777450. Code barre 028947779483. Enregistré à Hamburg-Harburg, Friedrich-Ebert-Halle en février 2007 (Bach), Londres, Air Studios (Lyndhurst Hall) en février 2008 (Goubaïdoulina). Notice en anglais, allemand, français. Durée : 62’98’’.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.