Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Symphonie n°8 « Inachevée » en si mineur D759. Piotr Illich Tchaïkovski (1840 1893) : Symphonie n°4 en fa mineur op. 36. Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction : Evgueni Mravinski. 1 CD Praga Digitals PRD/DSD 350 053. Code barre : 7 94881 89592 2. Enregistré le 24 avril 1959. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 66’42’’

 

Ce disque est l’un des rares témoignages d’un concert d’ et sa Philharmonie de Leningrad à Moscou. Praga digitals publie cette archive à l’occasion des 50 ans de cet événement majeur de la vie musicale soviétique.

En ouverture, Mravinsky propose la Symphonie « Inachevée » de Schubert dont on possédait déjà un beau témoignage publié en son temps par Melodiya. Le chef russe impose un Schubert tragique mais sans le côté « punition divine » d’un Furtwängler qui pratiquait alors cette partition avec assiduité en concert (DGG, 195O) et en studio (EMI, 1951). Le musicien garde la flexibilité nécessaire pour éviter un affadissement de la structure et sait graduer la construction des mouvements. La partition apparaît ici comme un ciel ténébreux et tempétueux traversé par des éclaircies de lumières crépusculaires.

Mais l’attrait de ce disque réside dans la Symphonie n°4 de Tchaïkovski proposé en seconde partie de ce concert. Mravinsky qui supprima cette œuvre de son répertoire après les années 1960, semble jouer sa vie lors de ce concert. La concentration et la force dramatique de cette interprétation apparaissent comme un écho à la fin de la période stalinienne, comme si les souffrances vécues lors de ces années noires par le chef et les musiciens étaient résumés au long des quatre mouvements de la pièce. Tout sentimentalisme de façade ou démonstration orchestrale est évacuée au profit d’une force implacable qui dévaste l’auditoire. Les tempi sont très relevés avec un final démoniaque qui ressemble à une danse sacrale ou au songe d’une nuit du Sabbat. L’orchestre relève le défi technique et livre un festival de « couleurs russes » qui tire au festin par le grain si particulier des cordes et les teintes assez âcres des vents. Ce concert inattendu se place aux sommets de la discographie.

(Visited 207 times, 1 visits today)

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Symphonie n°8 « Inachevée » en si mineur D759. Piotr Illich Tchaïkovski (1840 1893) : Symphonie n°4 en fa mineur op. 36. Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction : Evgueni Mravinski. 1 CD Praga Digitals PRD/DSD 350 053. Code barre : 7 94881 89592 2. Enregistré le 24 avril 1959. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 66’42’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.