À emporter, CD, DVD, DVD Musique, Musique de chambre et récital

Sonates de Beethoven par Isabelle Faust et Alexander Melnikov, que du bonheur !

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : intégrale des Sonates pour violon et piano, op. 12, 23, 24 « Printemps », 30, 47 « À Kreutzer », et 90. Isabelle Faust, violon. Alexander Melnikov, piano. 3 CD et 1 CD/ DVD Harmonia Mundi HMC 902025. 27. Code barre : 7 94881 92392 2. Enregistré au Teldex Studio de Berlin en juin, juillet et septembre 2008. Livret trilingue (français, anglais et allemand). Durée totale : 3h38’

 

Les Clefs d'or

Les intégrales pleuvent cet automne ! Après le très bel enregistrement des sonates de Mozart par Rachel Podger et Gary Cooper (Channel), voici que le duo formé par et nous livre celles de Beethoven… Hasard du calendrier ? Peut-être bien, mais cela ne pouvait pas mieux tomber !

L’imposant coffret qu’ils nous proposent révèle le soin scrupuleux qu’ils ont tant de la lettre que de l’esprit du «Titan de Bonn». Bien qu’ils jouent sur instruments modernes, les deux interprètes évitent les vibratos excessifs ou les octaves tonitruantes, de manière à recréer (plutôt qu’à restituer) le timbre et la technique requis par ces œuvres. L’ensemble est précis, équilibré et surtout très inspiré.

Composées sur un laps de temps assez long, il est évident que chacune de ces dix sonates ne retient pas l’attention de la même manière que les autres. Les trois sonates de l’opus 12, pour charmantes qu’elles soient, témoignent d’un Beethoven qui interroge les vestiges du style galant et trouve petit à petit les marques d’une esthétique propre : la Sonate n°2, par exemple, est une petite merveille bien que l’inspiration du maître y soit comme à l’étroit, cependant que l’Andante de la Sonate n°3, aérien au point d’en devenir immatériel, préfigure l’atmosphère de certains mouvements lents à venir. Après ces premiers essais, un saut qualitatif est très nettement audible à partir de la Sonate n°5 «Le Printemps». Cette œuvre très développée se distingue par le ton, quasi romantique, mais également par la qualité de l’inspiration mélodique des deux premiers mouvements, cependant que les Presto et Rondo suivants concluent dans un esprit goguenard bienvenu.

Que dire ensuite des trois sonates de l’opus 30 ? On y sent un Beethoven très sûr de sa technique, conquérant, bien que le style soit un peu en retrait. La Sonate en ut mineur, très dramatique ainsi que le commande cette tonalité, est sans conteste l’œuvre la plus marquante de ce groupe, cependant que la Sonate n°8 est elle dans le plus pur esprit du divertissement. Rien de comparable en somme au «terrorisme artistique (sic)» à venir dans la Sonate «À Kreutzer». Cette œuvre, qui joue davantage sur l’opposition que sur la complémentarité des instruments, permet aux deux interprètes de démontrer s’il le fallait encore les nombreuses qualités de leur jeu, en dépit des écueils techniques qui la jalonnent autant que de l’exubérance du caractère général.

Curieusement, et comme s’il avait eu peur de sa propre audace, Beethoven revient alors dans la Sonate n°10 à un ton beaucoup plus mesuré, même si les proportions de l’œuvre sont encore importantes. On relève dans cette ultime sonate l’influence de Mozart, notamment dans la thématique du premier mouvement.

Au terme de cette intégrale remarquable, c’est peu dire qu’on a le sentiment d’avoir partagé de bons moments de musique : des œuvres de qualité, des interprètes dont l’entente artistique frise l’osmose – que demander de plus ? Une onzième sonate, peut-être…Ce coffret est une référence moderne absolument majeure.

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : intégrale des Sonates pour violon et piano, op. 12, 23, 24 « Printemps », 30, 47 « À Kreutzer », et 90. Isabelle Faust, violon. Alexander Melnikov, piano. 3 CD et 1 CD/ DVD Harmonia Mundi HMC 902025. 27. Code barre : 7 94881 92392 2. Enregistré au Teldex Studio de Berlin en juin, juillet et septembre 2008. Livret trilingue (français, anglais et allemand). Durée totale : 3h38’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.