À emporter, Audio, Musique symphonique

Noël à Saint-Pétersbourg pour Gautier Capuçon

Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840- 1893) : Variations sur un thème rococo en la majeur Op. 33. Sergueï Prokofiev (1891-1953) : Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre en mi mineur Op. 125. Gautier Capuçon, violoncelle. Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, direction : Valery Gergiev. 1 CD Virgin Classics 50999 694486 07, code barre 5 099969448607. Enregistré les 23-25 décembre 2008 au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg. Notice trilingue (allemand, anglais, français). Durée : 61’19’’

 

Enregistré live à Noël 2008 dans la nouvelle salle de concert du Mariinsky, ces deux œuvres pour violoncelles et orchestre nous permettent d’entendre le violoncelliste français entouré des locataires habituels des lieux, l’orchestre du Mariinsky et son chef . Au programme, les ludiques Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski et la plus rare Symphonie concertante de Prokofiev.

Souvent enregistrées, les Variations ne manquent pas de versions de référence et chacun aura déjà sa préférence que le présent enregistrement ne viendra pas remettre en cause. Pour autant, nous avons là une version très propre, très sérieuse, justement peut-être même un peu trop. Car, si on ne reprochera pas aux interprètes leur application et leur précision, on pourra ressentir un léger manque de caractère et une certaine absence d’humour qui rendent l’écoute un poil monotone. A l’évidence possède une virtuosité d’archet qui lui permet d’aborder cette œuvre sans souci, mais il reste un peu réservé dans ses phrasés et les variations de couleurs, tout comme le chef d’ailleurs. Cela retire à cette œuvre une évidence et une force de conviction que les interprètes doivent quand même y mettre pour enthousiasmer. Certains russes fameux, et pas seulement Rostropovitch, multi récidivistes dans cette œuvre, avaient peut-être un sens de la respiration et de la phrase plus naturel, ou plus appris, qui leur permettait d’évoluer avec évidence dans cette série de variations. Et l’immense Pierre Fournier nous montra toute son intelligence musicale dans une version à tomber, au moins pour la partie de violoncelle, enregistrée à Londres avec le Philharmonia et Malcolm Sargent. Mais si on enlève ces références écrasantes, la présente version se laisse écouter sans déplaisir.

La Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre en mi mineur Op. 125 de Prokofiev est un peu plus rarement jouée et enregistrée et nous montre que est toujours aussi bon dans la musique de Prokofiev. Son accompagnement orchestral est un incontestable atout pour cette version où on sent le violoncelle mieux soutenu et porté par l’orchestre, et du coup un peu plus engagé que dans les Variations. L’entente chef soliste est d’ailleurs remarquable ce qui leur permet d’exprimer toute la variété des climats de l’œuvre sans jamais rompre la lisibilité ni l’équilibre entre force et tendresse, rythme et mélodie, virtuosité et sobriété. A ce titre le second mouvement, Allegro giusto, à lui tout seul mini concerto avec sa partie centrale lente encadrée de deux passages plus vifs d’à peu près égales durées, est assez exemplaire de cette recherche d’équilibre et d’expressivité qui ne sacrifie ni l’une ni l’autre. Le final Andante con moto ne cède pas à la virtuosité, un peu plus Andante que con moto, sans que ça nuise à l’avancée du discours et la tension dramatique est parfaitement maintenue jusqu’au bout.

Si le Tchaïkovski, déjà bien pourvu au catalogue, trouve ici une version de plus tout à fait honorable, c’est bien le Prokofiev par sa rareté et sa réussite, qui fait le prix de cet album.

(Visited 206 times, 1 visits today)

Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840- 1893) : Variations sur un thème rococo en la majeur Op. 33. Sergueï Prokofiev (1891-1953) : Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre en mi mineur Op. 125. Gautier Capuçon, violoncelle. Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, direction : Valery Gergiev. 1 CD Virgin Classics 50999 694486 07, code barre 5 099969448607. Enregistré les 23-25 décembre 2008 au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg. Notice trilingue (allemand, anglais, français). Durée : 61’19’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.