Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886) : Prélude et fugue sur B. A. C. H.  ; Ave Maria d’après Jakob Ardadelt ; Variations sur « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » ; Evocation à la chapelle sixtine ; Fantaisie et fugue sur le choral « Ad nos, ad salutarem undam ». Julius Reubke (1834-1858) : Trio ; Sonate sur le psaume 94. Roberto Marini à l’orgue Scherer/Walcker/Kuhn de l’église Saint-François à Lausanne (Suisse). Réalisation : Federico Savio. 1 DVD Fugatto Fug 026. Code barre 3576070010265. Livret et sous-titrage quadrilingues (français, anglais, italien, allemand). Enregistré et filmé à Lausanne en août 2009. Bonus : Interview de Roberto Marini par Federico Savio ; album photo. DVD-9 multizone ; 16 : 9. Durée totale 135’

 

Saluons ici la parution d’un nouveau volume de cette belle collection Fugatto consacrée aux grandes œuvres du répertoire pour orgue. Pour l’heure, nous sommes à Lausanne en l’église Saint-François autour d’un orgue très impressionnant récemment reconstruit. Le buffet édifié au XVIII° siècle rappelle les plus belles façades de l’époque : on pense en particulier à certains buffets de Jean-Baptiste Micot encore visibles à Bordeaux ou à Saint-Pons de Thomières. Construit par Scherer, il subira un grand remaniement romantique au XIXe siècle avec Walcker, et enfin au XXe siècle avec la maison Kuhn qui en fera un orgue néo-symphonique de 5 claviers, répondant ainsi aux exigences d’un répertoire fondamentalement élargi.

Le choix de cet orgue est judicieux au regard du répertoire proposé ici. Liszt a pratiqué l’orgue surtout vers la fin de sa vie et a livré quelques œuvres de tout premier plan comme le B. A. C. H. ou « Ad nos ». Conçues pour le grand orgue de Merseburg dont on fêtait alors l’inauguration, ces pages développées sont idéales pour démontrer les possibilités de ces instruments résolument tournés vers l’avenir. Le problème lié aux claviers souvent encore très durs à l’époque de Liszt est désormais réglé sur les orgues plus modernes dont celui de Lausanne : une mécanique assistée qui rend le toucher aussi précis et souple que sur un clavier de piano. C’est ce que ce DVD nous démontre en observant le jeu savant et maitrisé de . Nous sommes au cœur même de ces œuvres, souvent entendues de loin en concert et que l’image nous rend plus familières.

aborde ces œuvres avec charisme et détermination. Saint-Saëns disait à propos de la grande fantaisie sur le choral « Ad nos » tiré du Prophète de Meyerbeer, que c’était la plus belle pièce jamais écrite pour l’orgue.

La caméra nous amène de la variété, avec divers plans de coupe montrant des détails de l’orgue ou de l’église. Judicieusement choisie pour compléter ce récital Liszt, la sonate de , le génial disciple, pousse encore plus loin l’interprète dans la virtuosité et l’expression d’un discours musical déjà très symphonique. Une interview du maestro expliquant son approche musicale et ses choix complète harmonieusement le récital.

L’un des intérêts d’une telle production est de montrer ce qui ne se voit jamais : le jeu de l’organiste, avec ses réactions et ses émotions, mais aussi les changements de claviers, de jeux, tout ce qui constitue cette alchimie subtile de l’orgue. Cette démarche est à encourager, car elle propose un « plus » indéniable, et un outil pédagogique précieux.

(Visited 74 times, 1 visits today)

Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886) : Prélude et fugue sur B. A. C. H.  ; Ave Maria d’après Jakob Ardadelt ; Variations sur « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » ; Evocation à la chapelle sixtine ; Fantaisie et fugue sur le choral « Ad nos, ad salutarem undam ». Julius Reubke (1834-1858) : Trio ; Sonate sur le psaume 94. Roberto Marini à l’orgue Scherer/Walcker/Kuhn de l’église Saint-François à Lausanne (Suisse). Réalisation : Federico Savio. 1 DVD Fugatto Fug 026. Code barre 3576070010265. Livret et sous-titrage quadrilingues (français, anglais, italien, allemand). Enregistré et filmé à Lausanne en août 2009. Bonus : Interview de Roberto Marini par Federico Savio ; album photo. DVD-9 multizone ; 16 : 9. Durée totale 135’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.