Mot-clef : Julius Reubke

Trois grandes sonates romantiques allemandes pour orgue par Halgeir Schiager

L'univers romantico-symphonique allemand réserve encore de belles découvertes, comme ces sonates pour orgue des compositeurs Kühmstedt et Van Eyken, judicieusement présentées par l'organiste norvégien Halgeir Schiager aux côtés de la ...

Décès du pianiste Hamish Milne

Norman Lebrecht annonce sur son site le décès du pianiste anglais Hamish Milne à l’âge de 80 ans. Spécialiste des répertoires rares, il se fait connaître en interprétant l’œuvre pour ...

Jean Guillou, souvenir d’un organiste tourné vers l’avenir

Jean Guillou, le prince virtuose de l’orgue, vient de nous quitter à l’âge de 88 ans. On le pensait immortel, continuant encore récemment de donner d’éblouissants concerts. Le monde de ...

Au 23e festival Toulouse les Orgues, orgue sacré ou sacré orgue ?

Depuis plusieurs années qu’il assure, par des programmations surprenantes et audacieuses, la direction artistique du festival Toulouse les Orgues, l’organiste suisse Yves Rechsteiner a réussi son pari de rompre avec ...

Julius Reubke par Mūza Rubackytė au piano et Olivier Vernet à l’orgue

Rarement réunies au disque, les deux grandes sonates qui constituent la quasi-totalité l’œuvre de Reubke, jeune élève de Liszt très tôt disparu, sonnent ici dans toutes leurs flammes romantiques, tant ...

Jean Guillou rend hommage à Julius Reubke

Grâce à l'association Augure, dont le but est de faire rayonner l'art de Jean Guillou, il nous est ici proposé l'édition d'un concert du maître à la cité de la ...

Liszt et Reubke réunis à Lausanne

Saluons ici la parution d’un nouveau volume de cette belle collection Fugatto consacrée aux grandes œuvres du répertoire pour orgue. Pour l’heure, nous sommes à Lausanne en l’église Saint-François autour ...

Intégrale pour clavier de Julius Reubke, génial élève de Liszt

L’œuvre pour clavier de Julius Reubke est déjà connue des discophiles, puisque Jean Guillou lui avait consacré un CD complet chez Dorian en 1987. Nous découvrions alors aux côtés de ...