À emporter, CD, Musique symphonique

Brahms par Klemperer à Cologne

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Ein Deutsches Requiem, Op. 45 ; Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Sérénade en ré mineur, K 239, « Serenata notturna ». Elisabeth Grümmer, soprano ; Hermann Prey, baryton ; Kölner Rundfunkchor, direction : Bernhard Zimmermann ; Orchestre symphonique de la WDR de Cologne, direction : Otto Klemperer. 1 CD ICA Classics. Référence : ICAC 5002. Code barre : 5 060244 550025. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Enregistré en 1954 et 1956. Durée : 78’02

 

Entre 1954 et 1966, le grand chef d’orchestre fut un invité très régulier de l’orchestre de la radio de Cologne. L’institution radiophonique enregistra un grand nombre de concerts qui apparaissent avec régularité sous des labels plus ou moins officiels.

ICA Classics reprend des bandes Brahms/Mozart qui présentent un apport incontestable à la discographique du chef. Dans les années 1950, Klemperer n’est pas encore caractérisé par la retenue de ses tempi, ni un certain aspect statique de ses ultimes témoignages. Quant au Requiem allemand, il était l’un de ses chevaux de bataille dont il a laissé deux autres témoignages dont un disque officiel chez EMI considéré comme une pierre angulaire de la discographie.

Cette vision du Requiem allemand pourrait être qualifier de sereine avec un sens des tempi qui débouche sur une progression constante du discours, jamais résigné ou jamais précipité. Plus vivante que sa lecture avec le Philharmonia pour EMI, cette version réfute le sentimentalisme et propose une inéluctable logique. Les forces chorales et vocales possèdent exactement ce qu’il faut d’émotions et de musicalité, avec des interventions magistrales d’ et où la jeunesse du baryton rencontre la maturité de la soprano.

Si l’on considère uniquement les grandes versions historiques, ce témoignage est à compter dans le peloton de tête aux côtés de Rudolf Kempe (EMI) et Bruno Walter (Sony). La Sérénade K 239 de Mozart, proposée en complément est d’un intérêt moindre, même si elle documente une certaine conception de Mozart telle que présentée dans les années 1950. Le son est certes précaire, mais il ne dénature pas un témoignage historique intéressant qui mérite une écoute attentive.

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Ein Deutsches Requiem, Op. 45 ; Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Sérénade en ré mineur, K 239, « Serenata notturna ». Elisabeth Grümmer, soprano ; Hermann Prey, baryton ; Kölner Rundfunkchor, direction : Bernhard Zimmermann ; Orchestre symphonique de la WDR de Cologne, direction : Otto Klemperer. 1 CD ICA Classics. Référence : ICAC 5002. Code barre : 5 060244 550025. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Enregistré en 1954 et 1956. Durée : 78’02

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.