Mot-clef : Orchestre symphonique de la WDR de Cologne

04__881488180480

Hans Knappertsbusch et sa vision de Brahms et Bruckner

Profil Medien de Hänssler Classic semble initier une « Hans Knappertsbusch Edition » avec des enregistrements de symphonies de Brahms et Bruckner déjà publiés par divers labels auparavant, comme Music & Arts et, plus douteux, Andromeda, Arlecchino, Golden Melodram, Grammofono 2000 et autres Living Stage… Et c’est bien là le problème !… Si au point de vue qualité du son, le label allemand Profil se classe en tête des autres publications, y compris celles de Music & Arts pour les Bruckner (sous ...
keilberth

Josef Keilberth et le romantisme germanique, une adéquation parfaite

Double célébration : on fête le cent-dixième anniversaire de la naissance de Joseph Keilberth (né le 19 avril 1908) et l’on pleure les cinquante ans de sa mort le 10 juillet 1968 lorsqu’il s’effondra dans la fosse de l’Opéra de Munich durant le deuxième acte de Tristan und Isolde. À soixante ans, un interprète majeur du grand répertoire germanique disparaissait au sommet de son art qui s’était pleinement réalisé dans une ardente ...
Bruckner-Saraste-Photo

Les débuts brucknériens encore trop timides de Jukka-Pekka Saraste

Novice en matière brucknérienne, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste, grand défenseur de la musique de son pays, ne parvient pas à imposer une vision suffisamment personnelle de la Huitième symphonie du compositeur autrichien. En dépit du bénéfice que lui procure un orchestre familier de cette musique depuis Günter Wand, il ne parvient pas à se hisser au niveau de son illustre prédécesseur et se contente d’une lecture assez banale de ...
audite schumann holliger

Holliger dépoussière Schumann

Heinz Holliger se lance dans une intégrale symphonique Schumann déjà majeure.  Heinz Holliger est l’un des plus grands musiciens de notre époque. Hautboïste, compositeur et chef d’orchestre, il a marqué son temps par une discographie sans compromis, basée sur une éthique interprétative : si Holliger entre en studio c’est pour apporter quelque  chose de neuf et pas pour ajouter une ligne à sa copieuse biographie. Si Holliger n’est pas le plus grand technicien ...
grieg_audite_4

Deux œuvres orchestrales très contrastées d’Edvard Grieg efficacement défendues

Si la Symphonie en do mineur est le reflet de l’apprentissage leipzigien, le Concerto en la mineur se rapproche autrement de l’âme scandinave dont il véhicule bien des aspects significatifs. Les deux œuvres de Grieg proposées sur cet enregistrement se situent aux antipodes l’une de l’autre. D’une part l’unique Symphonie en do mineur du maître norvégien composée en 1864 et tombée du fait de sa volonté, dans un durable silence, puisqu’on ...
grieg_audite_trois

Suite de l’intégrale germano-norvégienne de la musique orchestrale de Grieg

La musique d’Edvard Grieg, plus d’un siècle après sa dispariton, demeure avec constance une musique accueillante. Pas de pages prétentieuses, pas de recherche de l’inédit, pas d’ego surdimentionné. Largement inspiré par le retour en grâce de la musique folklorique norvégienne et par l’amour retrouvé de la littérature nationale ancienne, le maître de Troldhaugen aura sa vie durant œuvré à la reconnaissance et à la diffusion d’une part majeure du legs ...
Jukka-Pekka Saraste

Excellente prestation de l’Orchestre de la radio de Cologne à Pleyel

Au milieu d’invités prestigieux comme les Philharmonies de Berlin et de Vienne, qui ouvraient quasiment la saison symphonique, les parisiens avaient l’occasion d’entendre un « modeste » orchestre de radio allemande, en l’occurrence celui de la ville de Cologne. Mais cette modestie d’apparence, si elle avait l’avantage de proposer des tarifs beaucoup plus raisonnables, ne s’avéra nullement synonyme de qualité au rabais tant l’orchestre, certes chantant dans son arbre généalogique, donna une ...
profil_schoenberg_saraste

Soprano au bord de la crise de nerfs

Pour marquer ses débuts en tant que directeur musical de la phalange de Cologne, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste a visiblement choisi de s'attaquer à des répertoires exigeants ; après un disque consacré à la Neuvième Symphonie de Mahler en 2009 notamment, voilà qu'il s'attaque au toujours très controversé Arnold Schoenberg. Deux oeuvres ont retenu son attention, le très post-romantique poème symphonique Pelleas und Melisande, rare au disque, et le ...
grieg_audite-2

Deuxième étape d’une intégrale orchestrale Grieg chez Audite

Contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer, l’œuvre d’Edvard Grieg envahit littéralement les programmes musicaux de toute l’Europe, de son vivant et encore bien après la fin de la Première Guerre mondiale. Même un créateur aussi original que Claude Debussy eut bien des difficultés à minimiser l’influence de son confrère norvégien. Audite, avec ce second numéro de l’œuvre orchestrale de Grieg, fait appel aux mêmes intervenants. L’Orchestre symphonique WDR de Cologne ...
stravinsky_saraste_profil

L’Oiseau de feu de Jukka-Pekka Saraste

L'oiseau de feu est un ballet qui raconte une histoire écrite par le premier Stravinsky et consacre le début de sa carrière en 1910. Par conséquent, la quête d'une interprétation digne de ce nom ne peut s'obtenir uniquement si le chef sait réunir trois qualités : celle d'un narrateur, celle d'un rythmicien et celle d'un coloriste. Ces trois conditions doivent se marier harmonieusement, fusionner sans que l'une domine l'autre, trouver ...
grieg_audite

Grieg dans une interprétation médiane

Toutes les musiques de Grieg ont apporté une joie immense à un foisonnement d’auditeurs, des générations durant, et, aujourd’hui encore, leurs richesses mélodiques moelleuses et leurs harmonies entraînantes, charment et envoûtent avec leurs timbres chaleureux, leurs rythmes jamais éloignés de la musique populaire norvégienne récemment redécouverte et remise à l’honneur du temps de Grieg. Ces items, gages de succès pérennes, suffisent toujours à générer l’adhésion et les applaudissements de tout ...
Mitropoulos

Le dernier concert de Dimitri Mitropoulos

D’entrée, l’oreille et le psychisme saisissent l’essentiel. Dimitri Mitropoulos, le 31 octobre 1960, trois jours avant sa mort, dirige la Symphonie n° 3 de Gustav Mahler à la tête d’une formation qu’il a déjà rencontrée à plusieurs reprises, l’Orchestre symphonique de la Radio de Cologne. Il livre un témoignage unique et un testament impérissable comme le prouve magistralement cette interprétation incandescente, habitée, fondamentale. Qu’importe si la qualité sonore s’avère légèrement ...
Brahms par Klemperer à Cologne

Brahms par Klemperer à Cologne

Entre 1954 et 1966, le grand chef d’orchestre Otto Klemperer fut un invité très régulier de l’orchestre de la radio de Cologne. L’institution radiophonique enregistra un grand nombre de concerts qui apparaissent avec régularité sous des labels plus ou moins officiels. ICA Classics reprend des bandes Brahms/Mozart qui présentent un apport incontestable à la discographique du chef. Dans les années 1950, Klemperer n’est pas encore caractérisé par la retenue de ses ...
William Steinberg dirige Mahler : le chaînon manquant ?

William Steinberg dirige Mahler : le chaînon manquant ?

Grand chef d’orchestre, père de Pinchas Steinberg, William Steinberg a surtout fait carrière aux Etats-Unis. Ses passages à la tête des orchestres de Boston et surtout de Pittsburgh, restent des grands moments de la musique aux USA. Enregistrée lors d’une invitation du chef à diriger l’orchestre de la radio de Cologne, cette lecture de la symphonie n°2 de Mahler, est historiquement importante. En effet, elle documente un passage de relais, ...
Musica Viva 2008

Musica Viva 2008

La très active radio bavaroise, comme toutes les radios allemandes, se démène pour la musique contemporaine ! Sous le vocable Musica Viva, elle organise des concerts qui mêlent les classiques de la musique post-1945 aux nouvelles œuvres de jeunes et moins jeunes créateurs. Le label NEOS, nous offre un large panorama de la saison 2008. La programmation très intéressante mettait l’accent sur l’axe anglo-allemand mais réservait une belle part des concerts ...
Le combat des reines II

Arabella Steinbacher & Andris Nelsons, un duo mal assorti

Arabella Steinbacher possède un son d’une beauté plastique peu commune avec un parfait dosage de chaleur et de rondeur. Dans le concerto de Beethoven, l’artiste fait briller les phrasés aidés par son Stradivarius «Booth» de 1716. Pourtant si l’on reste assez déçus par cette lecture de grand luxe, c’est à cause du chef Andris Nelsons. Présenté comme «le jeune chef le plus prometteur de la scène internationale» et recherché par ...
En route vers le sud

En route vers le sud : Alfredo Casella

CPO qui s’est particulièrement activé pour nous faire découvrir le ban et l’arrière ban des plus obscurs compositeurs allemands, met les voiles vers le sud pour ce disque consacré à des pages symphoniques, méconnues d'Alfredo Casella, compositeur italien plutôt oublié dans ce domaine. Pièce de jeunesse d’un exilé italien à Paris, Italia, se veut une partition de démonstration et de parade sur fond de nationalisme musical. En 1909, alors que Paris ...
En quête du Surhomme

Gary Bertini en quête du Surhomme

Editer des interprétations captées en direct est un acte cruel, bien que parfois nécessaire. Cruel parce que la perfection n’existe pas, et que ce qui peut passer dans le cadre du concert nous saute aux oreilles sur enregistrement ; nécessaire pour garder la trace d’artistes qui mirent peu voire pas du tout les pieds dans les studios. On pense au grand chef Sergiu Celibidache, mais Gary Bertini semble avoir fait de ...
Celibidache à Cologne

Celibidache à Cologne

L’Art de Sergiu Celibidache commence à être recensé avec soin. Fini le temps des labels pirates ! Après les éditions officielles EMI et DGG des mandats du chef à Munich et Stuttgart, Orfeo nous propose une compilation des concerts du musicien lors de son très rapide passage à la tête de l’Orchestre radio symphonique de Cologne en 1957-58. Après son départ de la Philharmonie de Berlin, le chef dirigea de nombreuses ...
Un Lohengrin de rêve

Un Lohengrin de rêve avec une Petra Lang d’anthologie

Il est désormais sûr. L’événement lyrique de la saison 2007/2008 à Cologne n’a pas eu lieu à l’Opéra, mais à la Philharmonie. En programment deux représentations en concert de Lohengrin avec une distribution de rêve, l’orchestre symphonique de la radio de Cologne a rassemblé les wagnériens de près et de loin. Et ils n’ont pas été déçus. Premier atout de cette soirée grandiose : Semyon Bychkov, directeur musical de l’orchestre. Dès les ...
Découverte de talents

Fête des belles voix 2008 : découverte de talents

C’était sa soirée. Une voix de soprano richement timbrée, au médium charnu et à l’aigu lumineux, une chanteuse des plus engagées et une interprète étonnamment mature pour le stade de sa carrière : María José Siri, soprano uruguayenne âgée d’à peine 30 ans, a été la grande star de la Fête des belles voix 2008, rendez-vous annuel, organisé par l’Association des Amis de l’Opéra de Cologne. En Traviata, Gilda, Wally et ...
Quand la Russie conquiert Paris

Hilary Hahn et l’Orchestre Symphonique de la Radio de Cologne, quand la Russie conquiert Paris

C’est à la tête de l’orchestre symphonique de la radio de Cologne, l’une des meilleures phalanges allemandes, spécialisée dans le répertoire du XXe siècle, que Semyon Bychkov a retrouvé ce soir la scène parisienne. Directeur de cet orchestre depuis 1997, il a présenté un programme des plus aboutis : un pèlerinage dans la Saint-Pétersbourg pré- révolutionnaire, autour de Stravinsky, Glazounov et Chostakovitch. Choix judicieux, le Scherzo Fantastique (créé en 1907) a introduit ...
Les beaux jours de l’Opéra de Cologne

Les beaux jours de l’Opéra de Cologne

En 1943, l’ancien Opéra de Cologne fut détruit. 13 ans après, le 8 mai 1957, le nouveau bâtiment fut inauguré avec une nouvelle production d’Obéron de Carl Maria von Weber. L’Opéra de Cologne fête donc cette année les 50 ans de son bâtiment actuel. Pour l’occasion un livre est sorti ainsi qu’un double CD présentant une trentaine de chanteurs qui ont fait, pendant ces cinq décennies, la pluie et le beau ...
Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Le label Profil (émanation de Hänssler) présente ici un CD entièrement consacré à Rachmaninov, sous la baguette de Semyon Bychkov : Les Cloches et Les Danses symphoniques. Certes, ces œuvres ne sont pas nouvelles dans le répertoire discographique, mais l’enregistrement présenté ici mérite quelques instants d’attention : d’un point de vue technique, la prise de son implique une lisibilité des textes musicaux indéniable, lisibilité soulignée par une interprétation précise, soignée, et « inspirée », ...
Fidelio de répertoire

Fidelio de répertoire par Erich Kleiber

En cette année 1956, Erich Kleiber est au sommet de sa popularité. Indemne du nazisme et plutôt assimilé aux alliés vainqueurs, il règne en maître sur Cologne, Francfort, au travers de leurs toutes nouvelles stations radio. Berlin reste inaccessible pour lui, tenu par Furtwängler, puis de manière plus surprenante par un Karajan à l’orée de son immense popularité. Kleiber enregistre dans ces années une série d’opéras à Cologne qui feront ...
Bertini et la musique française

Bertini et la musique française

La première fournée de l’édition dirigée par le chef d’orchestre Gary Bertini par le label Capriccio nous avait laissé plutôt de bois (lire ici, ici et ici, la chronique de ces enregistrements). Fort heureusement, cette seconde livraison consacrée à la musique française est d’un niveau autrement satisfaisant. Grand amateur de Berlioz et auteur d’une excellente version de son Requiem enregistrée en 1984 pour le label EMI, le chef d’orchestre sait trouver ...
Le retour du chasseur

Le retour du chasseur d’Erich Kleiber

Version fameuse, rééditée par maints labels plus ou moins pirates, ce Freischütz dirigé par Erich Kleiber connaît enfin une édition dûment estampillée «made by WDR» (comment dit-on «franglais» en allemand ?). Pourtant, malgré le recours aux bandes d’origine, n’attendez pas de miracle technique. En effet, le son, déjà sec à l’origine a sans doute été nettoyé électroniquement, au point d’en devenir dur et voilé - un précédent report «autorisé» chez Koch ...
Les symphonies

Les Symphonies de Dimitri Chostakovitch

Anniversaire Dimitri Chostakovitch Rarement dans l’histoire de la musique un corpus symphonique, étalé sur toute une vie créatrice, ne s’est révélé autant homogène. Si certaines symphonies de Chostakovitch sont plus souvent jouées et enregistrées que d’autres, aucune ne peut être considérée comme «mineure» dans la production de ce compositeur. En un ou plusieurs mouvements, pour cordes ou grand orchestre, avec ou sans voix, de 20 à 80 minutes, tout l’univers de ...
Karlheinz Stockhausen Eternelle avant-garde ?

Karlheinz Stockhausen, éternelle avant-garde ?

Dans le cadre de l’édition consacrée au compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös, le label BMC édite des concerts radiophoniques de deux pièces phares d’une des icônes de l’avant-garde post Seconde Guerre mondiale. Force est de constater qu’en dehors des festivals de musique contemporaine, l’œuvre de Stockhausen peine à s’imposer. Alors que des pièces de Boulez ou de Berio se popularisent quelque peu et se mettent à l’affiche des ...
Mozart et les pièges du temps

Mozart et les pièges du temps

Les archives pléthoriques de la radio de Cologne nous proposent une Clémence de Titus témoin d’une époque où l’ultime opéra de Mozart était passablement dénigré. En dépit de ses qualités musicales, cet enregistrement réalisé pour des besoins radiophoniques est handicapé par l’esprit de l’époque qui voit les copieux récitatifs supprimés au profit d’un texte déclamé par un narrateur en allemand. Le texte n’est certes pas scandaleux et il se limite ...