La Scène, Spectacles divers

Cérémonie de remise des prix et concert de gala 2011

Plus de détails

Crédits photographiques : Esa-Pekka Salonen, Robert von Bahr (Bis), pianist Folke Gräsbeck, Menahem Pressler, Hannu Lintu, Orchestre philharmonique de Tampere / ICMA

L’édition 2011 des s’est clôturée par la cérémonie de remise des prix et le concert de gala. L’Orchestre philharmonique de Tampere (Finlande) et son directeur musical étaient les hôtes de ce final de la première édition des ICMA.

La cérémonie de remise des prix a été l’occasion d’honorer les lauréats. Le pianiste , primé pour l’ensemble de sa carrière, était présent, tout comme le chef d’orchestre , artiste de l’année 2011. Du côté des musiciens, le pianiste (Jeune artiste de l’année), la violoniste Lena Neudauer (meilleur enregistrement de concerto) accompagnée de Benedikt Fohr, directrice de l’orchestre Deutsche Radio Philharmonie s’étaient rendus en Finlande aux côtés d’artistes qui représentaient des labels comme les pianistes : Philip Edward Fisher pour le label anglais Chandos (label de l’année) ou pour le label suédois Bis (prix spécial du jury). Le grand chef d’orchestre Valery Gergiev n’était pas présent à cause d’un emploi du temps toujours chargé, cependant, il avait tenu à enregistrer un message vidéo, diffusé lors de la cérémonie pour évoquer son prix «musique chorale» ; le théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg était tout de même représenté sur place par Andrei Petrenko, son directeur des chœurs. Le réalisateur Christopher Nupen (Christopher Nupen film), (directeur du label Bis), tout comme Annika Koibisto (Naxos Finlande) étaient venus recevoir leurs prix. Tobias Möller, du Berliner philharmoniker, honoré dans la catégorie des sites internets innovants, s’était déplacé pour recevoir son prix. Le Palau de les Arts de Valencia, sacré pour l’enregistrement du Ring de Wagner (DVD et Blu-Ray), était représenté par Angel Valero. Chandos, label de l’année, avait dépêché sur place Winnie Thomsen, responsable du marketing. La cérémonie étaient présentée par nos confrères Arno Cronwall (de la radio Viva Classica) et Rémy Franck (Président du jury des ICMA et rédacteur en chef de Pizzicato).

Le concert de gala, diffusé en direct à la radio finlandaise et repris par le réseau UER, a proposé des prestations des artistes présents. Le piano était quadruplement honoré par une exceptionnelle palette de solistes : a interprété le concerto n°17 de Mozart, s’est lancé dans le concerto pour piano n°2 de Mendelssohn alors que Philip Edward Fisher a fait danser la pyrotechnie digitale du concerto n°1 de Serge Prokofiev. Le pianiste a interprété, un arrangement pour piano et orchestre à cordes du quintette avec piano en sol de Jean Sibelius (l’arrangement était de Jouni Kaipainen). La jeune violoniste allemande Lena Neudauer a joué la fantaisie en sol de Robert Schumann, pièce présente dans son enregistrement de l’intégrale de l’œuvre concertante de Schumann. Les musiciens étaient accompagnés par l’orchestre philharmonique de Tampere, placé sous la direction de . Enfin, a emporté le public dans le déchaînement orchestral de sa pièce Helix.

Lors de ce concert, Rémy Franck, a d’ores et déjà annoncé la cérémonie et le concert de gala 2012. L’ensemble se déroulera, le 15 mai 2012 à Nantes (France), l’Orchestre national des Pays de la Loire sera placé sous la direction de John Axelrod, son directeur musical.

Les International Classical Music Awards sont les seuls prix internationaux dédiés à la musique classique.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des lauréats sur le site des ICMA.

Plus de détails

Crédits photographiques : Esa-Pekka Salonen, Robert von Bahr (Bis), pianist Folke Gräsbeck, Menahem Pressler, Hannu Lintu, Orchestre philharmonique de Tampere / ICMA

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.