À emporter, Essais et documents, Livre

Les 100 mots de la musique classique

Plus de détails

Les 100 mots de la musique classique. Thierry Geffrotin. 1 livre PUF. Collection « Que sais-je ? ». 127 pages. ISBN : 978-2-13-058907-5. Dépôt légal : septembre 2011. 9 €.

 

L’auteur de ce livre, journaliste, claveciniste et organiste Thierry Geffrotin écrit dans l’avant-propos : « Choisir cent mots, c’est […] en oublier, volontairement ou non, des centaines d’autres. L’exercice est forcément périlleux, même s’il relève moins de l’arbitraire que de la culture ». Dans cet opus, il y a donc l’essentiel. L’essentiel de la technique, du style, de la forme, ou encore de l’histoire de la musique. Technique comme a cappella, bel canto, col legno, Dodécaphonisme, Harmonie, Polyphonie… ; style comme baroque, classique, vérisme (qui se chevauchent souvent avec l’histoire de la musique) ; forme comme aria, fantaisie, fugue, Lied, sonate ; pour l’histoire de la musique, il y a bien sûr musiques romantique, moderne, contemporaine (sans oublier les musiques classique et baroque déjà citées), mais aussi une entrée « école de Mannheim ». Mais ces mots « standard » se trouvent dans n’importe quel dictionnaire ou guide.

On peut noter la spécificité de cet ouvrage dans d’autres entrées plus inattendues comme fricassée (ou quodlibet, « spécialité musicale française du XVIe siècle »), Eurovision (on parle bien sûr de la musique générique, extraite du Te Deum de ), oiseaux (le coucou, la fauvette, le rossignol etc. et Messiaen, Frescobaldi, Couperin, Rameau…). On lira avec plaisir les rubriques accordéon, musique de film, musique d’ameublement, dynastie et autres.

Comme tous les livres constituant la collection « Que sais-je ? », Les 100 mots de la musique classique n’est pas destiné aux spécialistes. C’est avant tout un ouvrage de vulgarisation, il est donc inutile de s’attendre à des explications poussées et détaillées. Mais il est parfois délectable de savoir des choses qui n’ont guère d’importance dans notre vie musicale concrète, comme la norme du diapason moderne : « En 1939 puis en 1953, une conférence internationale a fixé le la3 à 440 hertz à une température ambiante de 20 degrés ». Ce livre procure donc le plaisir de la musique classique autrement qu’en en écoutant ou en en jouant soi-même, ou en lisant de volumineux ouvrages rédigés par d’éminents universitaires.

(Visited 220 times, 1 visits today)

Plus de détails

Les 100 mots de la musique classique. Thierry Geffrotin. 1 livre PUF. Collection « Que sais-je ? ». 127 pages. ISBN : 978-2-13-058907-5. Dépôt légal : septembre 2011. 9 €.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.