À emporter, Livre, Musicologie

L’Espagne vue de France à travers les ballets de cour du XVII siècle

Plus de détails

L’Espagne vue de France à travers les ballets de cour du XVIIe siècle. Clara Rico Osés. Editions Papillon. Genève. 247 pages. 36 €. N° ISBN : 978-2-940310-41-8. Dépôt légal : février 2012. 35€.

 

Avec ce livre, Clara Rico Osés se consacre à l’étude des relations entre l’Espagne et la France au XVII siècle et plus précisément entre 1610 (date de la mort d’Henri IV) et 1674 (date du départ des comédiens espagnols de la cour de France). On découvre, tout au long de six chapitres et de plusieurs traductions de chaconnes et de livrets de ballets placés en annexe, un intense rapport d’amour et de haine entre le deux pays en liaison directe avec la situation politique de l’époque.

Des documents divers et parfois inédits comme des gravures satiriques, des textes d’air de ballets, des mémoires de voyageurs français etc., témoignent de la profonde inimitié entre la France et l’Espagne et de ce que l’auteur définie comme une véritable campagne anti-espagnole. En sont un exemple la gravure satirique La courante espagnole de 1642 où le Français fait métaphoriquement danser « la courante » (au sens de l’évacuation corporelle) à l’Espagne et beaucoup d’air de ballets qui proposent un modèle d’homme grossier, arrogant, anti-galant et indésirable. Un rodomont qui se vante de sa force mais auquel « sa lâcheté fait perdre toutes les batailles ».

Malgré les critiques, les satires et les ridiculisations, l’auteur montre aussi l’attirance française pour l’Espagne en particulier dans le domaine musical. L’apparition de sarabandes et chacones dans les spectacles de cour et l’intégration d’instruments comme la guitare à cinq cordes ou les castagnettes dans les recueils de compositeurs français, témoignent de cette fascination.
A l’image anti-espagnole telle qu’on la connait au travers du jeu de propagande politique de l’époque, Clara Rico Osés oppose, en fait, une lecture objective des sources qui contribue à nuancer le portrait de l’Espagne dans l’esprit contemporain et à explorer attentivement les secrets d’une inimitié « combinée ». Cette analyse consciente a le mérite de combler le manque d’importantes recherches musicologiques de référence.

Plus de détails

L’Espagne vue de France à travers les ballets de cour du XVIIe siècle. Clara Rico Osés. Editions Papillon. Genève. 247 pages. 36 €. N° ISBN : 978-2-940310-41-8. Dépôt légal : février 2012. 35€.

 

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.