Flash info

Décès du ténor Albert Lance

 

Le ténor australien (de son vrai nom Albert Ingram Lancelot) est décédé le 15 mai dernier à son domicile savoyard à l’âge de 86 ans.

Formé dans son pays natal, il débute en 1950 à l’Opéra de Melbourne dans Tosca. En 1955 il est engagé dans la troupe de l’Opéra-Comique et s’installe définitivement en France – il a été naturalisé français par Charles de Gaulle en 1967. A la dissolution de la troupe de l’Opéra de Paris il intègre celle de l’Opéra du Rhin jusqu’à sa retraite en 1977, puis devient professeur de chant et d’art lyrique dans les conservatoire de Nice et d’Antibes.

Bien que classé en 1967 par le magazine américain « Life » parmi les 8 meilleurs ténors mondiaux, sa carrière fut peu internationale. Peu de ses enregistrements sont aujourd’hui réédités en CD, dont une Carmen dirigée par Roberto Benzi (avec Jane Rhodes, Robert Massard et Andrea Guiot, Opéra de Paris, 1960, Phillips classics), un Werther dirigé par Jésus Etcheverry (avec Rita Gorr, Mady Mesplé et Julien Giovaninetti, Opéra de Paris, 1964, Accord / Universal) et un Faust dirigé encore par Roberto Benzi (avec Andrée Esposito, Roger Soyer et Robert Massard, Opéra de Paris, 1972, Bella Voce).

 

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.