Les nouveaux organistes de la chapelle royale de Versailles

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Nicolas Lebègue (1631-1702) : Extraits du premier et du troisième livre d’orgue. Jacques-Denis Thomelin (v. 1640-1693) : Hymne Ave Maris Stella. Guillaume-Gabriel Nivers (1632-1714) ; Extraits du deuxième livre d’orgue. François Couperin (1668-1733) : Extraits de ma Messe propre pour les couvents. Louis Marchand (1669-1732) : Premier et troisième livres d’orgue. Jean-François Dandrieu (ca. 1682-1738) : Extraits de la suite en ré mineur et de la suite en la majeur. Claude Bénigne Balbastre (1727-1799) : Noël suisse. Louis Claude Daquin (1694-1772) : Noëls 9 et 10. Jean-Baptiste Robin, François Espinasse, Michel Bouvard et Frédéric Desenclos à l’orgue historique de la chapelle royale de Versailles. 2 CDs Alpha 950. Code barre : 3760014199509. Enregistré à Versailles du 4 au 9 avril 2011. Livret bilingue français/anglais. Durée totale 71’06 » + 70’24 ».

 

versailles_orgue_alphaEnregistré en 2011, suite à la prise en fonction de la nouvelle équipe des organistes du château de Versailles, ce coffret ne sort que maintenant, mais il présente enfin cet orgue dans une prise de son digne de sa valeur. Christoph Martin Frommen, orfèvre en la matière, a su capter magistralement cet instrument dans sa vaste acoustique, voulue par Louis XIV lui même, sans perdre la précision du discours, indispensable dans ce répertoire ancien.

Le programme s’articule autour des compositeurs organistes qui ont rythmé cette prestigieuse tribune, depuis Nivers et Thomelin, jusqu’à Balbastre à la toute fin de l’Ancien régime. A la suite de Michel Chapuis, titulaire de cet orgue depuis sa reconstruction en 1995, depuis en retraite, une équipe de quatre organites a été nommée, renouant ainsi avec la tradition des organistes par quartier, telle qu’elle se pratiquait sous l’Ancien régime. Les interprètes représentent la fine fleur de l’école d’orgue française, spécialiste du répertoire ancien. On se délectera donc d’écouter ces artistes dans des œuvres judicieusement sélectionnées dans le vaste répertoire des musiciens versaillais. Avec le temps, les styles évoluent, depuis les pièces de Nivers, puisant leur inspiration dans les hymnes de l’église, jusqu’aux Noëls endiablées de la fin du XVIII° siècle.

L’orgue de la chapelle royale de Versailles fut construit vers 1710 par les facteurs Robert Clicquot et Julien Tribuot, et fut par la suite reconstruit par Cavaillé-Coll en 1873. Après d’autres travaux de Gonzalez en 1938, c’est Jean-Loup Boisseau et Bertrand Cattiaux qui en 1995 ont assuré une reconstruction de l’instrument suivant les principes et les techniques d’origine. Cela abouti grâce à un orgue neuf, à un instrument identique à un original, tel que l’on peut encore en entendre dans notre pays, comme à Houdan, ou à Saint-Pons de Thomières.

Ce coffret constitue une excellente approche de cet orgue, en un lieu unique, pour son ambiance et son histoire.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.