À emporter, CD, Musique symphonique

Joseph Jongen, pages intimes

Plus de détails

Joseph Jongen (1873-1953) : Tableaux pittoresques, op. 56 ; Sarabande triste, op. 58 ; Suite pour alto et orchestre, op. 48 ; Pages intimes, op. 55. Nathan Braude, alto. Orchestre Philharmonique Royal de Liège, direction : Jean-Pierre Haeck. 1 CD Musique en Wallonie MEW1575. Code barre : 5425008315751. Enregistré en juillet 2014 en la Salle Philharmonique de Liège. Notices quadrilingues (français, anglais, néerlandais, allemand) excellentes. Durée : 62’28.

 

Les Clefs ResMusica

mew_joseph_jongen_jeanpierre_haeckAvec l’aide du superbe sous la baguette de l’excellent , et la participation de l’altiste non moins talentueux , tous familiers de l’œuvre de , le label Musique en Wallonie nous en offre encore de ces joyaux dont on s’étonne vraiment qu’ils ne soient pas plus souvent présents en nos salles de concert

Enregistrées en la Salle Philharmonique de Liège en juillet 2014 pour commémorer la Grande Guerre, les œuvres ici présentes ont été composées durant les hostilités alors que (1873-1953) était exilé en banlieue londonienne : après un an pendant lequel il se consacre exclusivement à des concerts de musique de chambre, il revient à la composition au printemps 1915 avec sa Suite pour alto et orchestre op. 48 qu’il termine en septembre, avec certainement à l’esprit le jeu ample du grand altiste anglais de la première moitié du XXe siècle, (1876-1975), mais il semble bien que le virtuose ne fut guère enclin à la jouer, ce qui amena Jongen, après la guerre, à dédier son œuvre à l’altiste français Maurice Vieux (1884-1951) qui en fut le créateur aux Concerts Colonne parisiens. Avec sa sonorité chaude, généreuse et vibrante coutumière, le jeune altiste belgo-israélien interprète ici admirablement cette œuvre qui lui est familière, puisqu’il l’avait déjà enregistrée dans sa version avec piano pour Fuga Libera (FUG586).

Les trois Pages intimes, op. 55, composées et orchestrées entre avril 1917 et juillet 1918, sont un peu l’équivalent de Ma Mère l’Oye de Ravel, et dédiée chacune à l’un des trois enfants de Jongen. Elles traduisent à merveille la poésie du monde de l’enfance, exutoire bien compréhensible aux horreurs du conflit. Le même refus de céder au désespoir imprègne les quatre Tableaux pittoresques op. 56 pour petit orchestre, dans lesquels Jongen se tourne vers la nature en des pages apaisées, méditatives, et même joyeuses, comme dans cette Fête populaire qui conclut brillamment l’œuvre « très respectueusement dédiée à sa majesté Élisabeth Reine des Belges ». Seule dans tout ce programme la Sarabande triste op. 58, achevée en août 1918 et qui porte bien son nom, semble refléter cette sorte de résignation temporaire, mais, selon José Quitin, son « austère simplicité atteint à la grandeur ».

Dans ce superbe programme Joseph Jongen, tous les musiciens, tant soliste que membres de l’orchestre, se sont surpassés par la ferveur qu’ils ont su transmettre à l’auditeur au travers de leurs interprétations exemplaires : ce disque Musique en Wallonie, l’un des plus remarquables consacrés à Joseph Jongen, grâce à l’ensemble des participants impliqués, rend un vibrant hommage à tous ceux qui ont souffert de la Grande Guerre, et notamment à tous les musiciens qui ont su transcender cette période atroce par la noble beauté de leurs œuvres.

Plus de détails

Joseph Jongen (1873-1953) : Tableaux pittoresques, op. 56 ; Sarabande triste, op. 58 ; Suite pour alto et orchestre, op. 48 ; Pages intimes, op. 55. Nathan Braude, alto. Orchestre Philharmonique Royal de Liège, direction : Jean-Pierre Haeck. 1 CD Musique en Wallonie MEW1575. Code barre : 5425008315751. Enregistré en juillet 2014 en la Salle Philharmonique de Liège. Notices quadrilingues (français, anglais, néerlandais, allemand) excellentes. Durée : 62’28.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.