À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Mozart et les sœurs Weber par Sabine Devieilhe

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Les petits riens K. 299b : Ouverture ; Ah, vous dirais-je maman K. 265 ; Dans un bois solitaire K. 308 ; Pantalon et Columbine K. 446 : Adagio ; Alcandro, lo confesso… Non so d’onde viene K. 294 ; Vorrei spiegarvi, oh Dio K. 418 ; Popoli di Tessaglia… Io non chiedo, eterni dei K. 316 ; Nehmt meinen Dank K. 383 ; Adagio K. 410 ; Schon lacht der holde Frühling K. 580 ; Die Zauberflöte : extraits ; Thamos, König in Ägypten K. 345 : Entracte ; Solfeggio K. 393 n°2 en fa majeur ; Messe en ut mineur K. 427: « Et incarnatus est ». Sabine Devieilhe, soprano ; Ensemble Pygmalion, direction : Raphaël Pichon. 1 CD Erato Warner Classics 0825646016259. Code barre : 0825646016259. Enregistré en janvier 2015. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 72’26.

 

71n6M21QCvL._SL1437_Après le succès public et critique d’un récital Rameau paru fin 2013, nous revient, cette fois accompagnée par , son mari à la ville, à la tête de l’, mais aussi par qui délaisse ici le clavecin pour le pianoforte ou l’orgue.

Le cru 2015 consacré cette fois à Mozart met en regard des compositions liées aux rapports amoureux qu’entretint le compositeur avec trois des quatre sœurs Weber, Aloysia, Josepha et Constanze qu’il épousa en 1782. Intelligement construit sous la forme d’un prologue et trois actes, le programme voit l’alternance de pièces instrumentales et vocales de caractères forts différents, avec quelques arrangements de Vincent Manac’h et des enchaînements qui ne manqueront pas de surprendre voir d’irriter.

Passant avec aisance d’une langue à l’autre (français, italien, allemand, latin), d’un genre à l’autre (mélodie, air de concert, extrait d’opéra ou de messe), convainc pleinement dans ces pages souvent célèbres et déjà immortalisées par d’autres avant elle. La jeune soprano léger fait des merveilles aussi bien dans la fraîcheur des pages en français ou de Nehmt meinen Dank K. 383 que dans l’émouvant Solfeggio en fa majeur K. 393, prémice au « Et incarnatus est » de la Messe en ut mineur K. 427. Elle montre également à de multiples reprises sa facilité dans la virtuosité et les aigus hauts perchés des arias de concert, exprimant enfin fort bien l’urgence et la noirceur du deuxième air de la Reine de la nuit (Die Zauberflöte). Remarquablement accompagnée par les musiciens de Pygmalion (ces bois !), Sabine Devieilhe enthousiasme plus d’une fois dans ces différentes expressions de l’amour (parfois déçu) que porte Mozart pour les trois chanteuses et muses de la famille Weber. Les compléments instrumentaux, souvent de tonalité maçonnique, sont par ailleurs interprétés de belle manière, à l’image de l’Adagio K. 410 pour deux cors de basset et basson. Une parution plaisante et originale en cette fin d’année.

(Visited 964 times, 1 visits today)

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Les petits riens K. 299b : Ouverture ; Ah, vous dirais-je maman K. 265 ; Dans un bois solitaire K. 308 ; Pantalon et Columbine K. 446 : Adagio ; Alcandro, lo confesso… Non so d’onde viene K. 294 ; Vorrei spiegarvi, oh Dio K. 418 ; Popoli di Tessaglia… Io non chiedo, eterni dei K. 316 ; Nehmt meinen Dank K. 383 ; Adagio K. 410 ; Schon lacht der holde Frühling K. 580 ; Die Zauberflöte : extraits ; Thamos, König in Ägypten K. 345 : Entracte ; Solfeggio K. 393 n°2 en fa majeur ; Messe en ut mineur K. 427: « Et incarnatus est ». Sabine Devieilhe, soprano ; Ensemble Pygmalion, direction : Raphaël Pichon. 1 CD Erato Warner Classics 0825646016259. Code barre : 0825646016259. Enregistré en janvier 2015. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 72’26.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.