Éditos

2016, l’année de nos enjeux

 

Ça y est, nous sommes en 2016 ! Si vous abordez la nouvelle année avec un soulagement que vous avez rarement éprouvé dans votre vie, et qu’en plus vous aimez beaucoup la musique et la danse, cet édito est fait pour vous.

Alors que 2016 imprime déjà sa marque avec la disparition annoncée hier 6 janvier de Pierre Boulez, figure tutélaire, fascinante et clivante de la musique savante du XXème siècle, de 2015 nous n’oublions rien. C’est la figure de Kurt Masur qui nous a quittés en décembre  que nous voulons évoquer aujourd’hui*, car il incarna deux puissantes dimensions de la musique, la force d’action pour la paix et la liberté en 1989 à Leipzig, la force de consolation dans le deuil en 2011 à New York. Il avait une foi que certains trouvaient naïve dans la puissance de la musique, nous la trouvons au contraire fondatrice et inspirante.

Si janvier est le moment des bonnes résolutions, quelles sont les nôtres pour ResMusica ?

D’abord, toujours mettre notre travail et notre audience au service de celles et ceux qui donnent sa majuscule à la Musique.

Ensuite, rester fidèle à cette ambition généreuse et démesurée du fondateur Christophe Le Gall, qui voulait que ResMusica favorise l’accès au savoir musical par internet. « Res Musica », c’est le bien musical qui appartient à tous. Ce nom inspirant n’est pas une formule marketing, elle nous oblige.

Notre époque nous confronte avec de grands défis, et la musique et la danse ont un rôle à jouer, nous le croyons profondément. Les égoïsmes particuliers, le cynisme et l’absence de perspective collective ont atteint des niveaux difficilement soutenables, alors notre bonne résolution de l’année est de faire davantage pour que musique et danse soient des moyens de refonder le monde.

Face à un tel défi, comment concrètement allons-nous nous y prendre? Deux principes simples vont nous guider : vous impliquer pour ne rien décider sans vous, et nous inscrire dans le temps long. Si nous diffusons l’actualité musicale à la vitesse immédiate de l’internet et des réseaux sociaux, ce que nous pourrons réaliser de vraiment utile ne se mesurera qu’en années, et même en lustres.

Depuis cet automne nous avons ouvert nos colonnes à vos commentaires, et nous n’avons eu qu’à nous en féliciter. Vos commentaires, qu’ils fustigent notre indulgence jugée excessive, notre sévérité qui paraissait injuste, ou qu’ils soutiennent nos analyses et notre démarche, nous ont apporté un éclairage précieux. La qualité éditoriale est un difficile chemin, et chacun de vos commentaires nous y aide, merci à tous nos contributeurs. Continuez s’il vous plaît!

Dans cette nouvelle année de tous les enjeux, nous allons avoir besoin de vous pour faire plus et mieux pour la Musique et la Danse. Soyez à l’écoute de ce que nous allons vous proposer, et nous espérons que nos bonnes résolutions rencontreront les vôtres, ensemble.

Puissiez-vous trouver dans la Musique et la Danse de quoi vivre cette année 2016 pleinement, fortement, qu’elle soit pour vous et vos proches une année de renouveau et de grâce, qu’elle soit gaie, lumineuse, épanouissante.

 

* Edito mis à jour le 7 janvier 2016.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok