Flash info

Loges du Palais Garnier : l’affaire va au pénal

 

Tandis que le Palais Garnier affiche en façade le panneau d’autorisation des travaux de la DRAC (en date du 24 novembre 2015) pour la réalisation de cloisons mobiles dans les loges des 1er et 2e niveaux, les plaignants ne comptent pas en rester là. Trois mois après le rejet de leurs requêtes par le Tribunal administratif, concernant ces travaux débutés et réalisés sans l’autorisation préalable de la DRAC, l’affaire est portée à présent au pénal au motif que les anciennes cloisons ont été détruites et non démontées (fait reconnu lors de la dernière audience), ce qui pourrait constituer un délit pénal.
La pétition a recueilli plus de 33000 signatures.

(Visited 295 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.