Bannière-Web-ResMusica-728x90

Olivier Vernet renoue avec les organistes baroques allemands

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Nikolaus Bruhns (1665-1697) : Intégrale de l’œuvre pour orgue. Johann Nikolaus Hanff (1664-1711) : Intégrale de l’œuvre pour orgue. Andreas Kneller (1649-1724) : Intégrale de l’œuvre pour orgue. Olivier Vernet à l’orgue historique Johann-Patroclus Möller (1738) de l’abbaye de Marienmünster (Allemagne). 1 CD Ligia. Enregistré en octobre 2015. Durée totale : 68’00.

 

fantasticus-olivier-vernet

Dès 1992 à l’orgue de Vichy, nous fit connaître son approche de ces maîtres de l’orgue allemand, précurseurs de Bach. Revisités sur un orgue historique germanique, la saveur unique de ces textes prend toute sa dimension, tant par une interprétation engagée que par des timbres rutilants et bonifiés par le temps.

Bruhns, Hanff et Kneller sont contemporains. Ils vécurent au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles, dans cette Allemagne grouillante d’un style nouveau, dont le chef de file était Dietrich Buxtehude. On connaît la suite avec la fascination de Bach pour ce compositeur. Nicolaus Bruhns, organiste à Husum et disciple de Buxtehude, laisse à la postérité seulement une petite poignée de pièces d’orgue, étant décédé à l’âge de 32 ans… Pour autant le peu qui nous reste est exceptionnel et se hisse largement au niveau de son maître. Son œuvre, désormais célèbre, est d’une rare inspiration. Trois grands Préludes et Fugues entourent un immense Choral-Fantaisie sur le thème du choral de l’Avent : « Nun Komm ». Les autres auteurs complètent harmonieusement le programme : a laissé à la postérité sept chorals, la plupart d’entre eux étant ornés comme Bach en développera par la suite. Le discours est empreint d’une grande poésie. Quant à , sa musique est celle qui dans ce disque préfigure le plus Johann Sebastian Bach. On y trouve l’exubérance des Préludes caractéristiques du Stylus Phantasticus, et la belle construction de variations sur thème de choral.

L’intérêt de ce disque réside également dans le choix d’un orgue historique édifié en 1738 par Johann-Patroclus Möller pour l’abbaye de Marienmünster. Cet instrument est le chef-d’œuvre de ce facteur avec un imposant buffet de 16 pieds avec positif de dos, 44 jeux répartis sur trois claviers et pédalier. Épargné en partie par le temps, il fut possible à partir de 2011 d’envisager une restauration restituant l’orgue tel qu’il était sorti des mains de Möller. l’entreprise Mülheisen/Strasbourg/France sous la direction de Patrick Armand a mené à terme une restauration en tous points exemplaire. Il suffit d’écouter le résultat sonore pour être convaincu de la réussite de ce travail de restitution. Cet orgue présente des caractéristiques uniques comme trois modes de fonctionnement pour la soufflerie, une harmonisation claire qui permet un très grand nombre de mélanges de jeux et un tempérament ancien, retrouvé, proche du mésotonique et qui demande une certaine prudence dans le choix du répertoire.

À l’écoute de ces œuvres, on sent bien combien aime ce type d’instrument, à la fois sans compromis sonore, mais offrant un certain confort dans la perfection d’une restauration où tout est au meilleur point : mécanique des claviers, accord de l’orgue et égalisation optimale des sonorités. L’organiste est à l’aise et parcourt ces œuvres tour à tour avec panache et poésie.

L’éditeur Ligia propose un magnifique produit sous forme d’un livre-disque à l’iconographie luxueuse. La prise de son, toujours très soignée, restitue tout ce que cet interprète et cet orgue historique peuvent nous offrir, de la manière la plus fine à la plus émouvante.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.