À emporter, CD

Martial Caillebotte redécouvert par Michel Piquemal

Plus de détails

Martial Caillebotte (1853-1910) : Messe solennelle de Pâques. Mathilde Vérolles, soprano ; Patrick Garayt, ténor ; Éric Martin-Bonnet, basse ; Mathias Lecomte, orgue ; Chœur régional Vittorai d’Île-de-France ; Orchestre Pasdeloup, Arno Madoni, violon solo ; Michel Piquemal, direction. 1 CD Hortus. Enregistré en mars 2012 à l’église Saint-Roch à Paris. Durée totale : 62’43.

 

caillebotte_messe_hortus

Frère encore assez méconnu du peintre Gustave Caillebotte, Martial Caillebotte, grâce à , apparait aujourd’hui comme un compositeur de grand talent, témoin de la vie musicale des paroisses parisiennes à la fin du XIXe siècle.

Découvrir un autre Caillebotte alors que son frère le peintre Gustave, disciple et mécène de Monet, Renoir et Degas, jouit aujourd’hui d’une juste célébrité, n’est pas un mince évènement. nous avait déjà fait connaître par un précédent CD trois œuvres de Martial Caillebotte.

Une belle émotion se confirme ici avec la Messe de Pâques, aux proportions monumentales, plus développée que les précédentes pièces déjà proposées par Michel Piquemal. Il dirige ici la version avec orgue en remplacement de l’orchestre, qui fut, semble-t-il, celle de la création en 1896 à Notre-Dame de Lorette, paroisse de son frère aîné l’abbé Alfred Caillebotte. Œuvre de la maturité, elle mérite amplement sa résurrection, par ses proportions, son lyrisme et son style inspiré des grands courants musicaux du XIXe siècle : Wagner et Berlioz.

Les divers interprètes rendent pleinement justice à cette œuvre, portés par le souffle enthousiaste de Michel Piquemal. Les solistes vocaux offrent un beau timbre au style parfait, la pâte sonore du chœur et de l’orchestre respecte une limpidité agréable et pourtant bien nécessaire dans une écriture parfois chargée.

Après une première parution pour le label Sisyphe en 2012, il est heureux de saluer ici une nouvelle édition de cet enregistrement majeur dans la connaissance de ce compositeur, aussi doué en musique que le fut son frère en peinture.

Plus de détails

Martial Caillebotte (1853-1910) : Messe solennelle de Pâques. Mathilde Vérolles, soprano ; Patrick Garayt, ténor ; Éric Martin-Bonnet, basse ; Mathias Lecomte, orgue ; Chœur régional Vittorai d’Île-de-France ; Orchestre Pasdeloup, Arno Madoni, violon solo ; Michel Piquemal, direction. 1 CD Hortus. Enregistré en mars 2012 à l’église Saint-Roch à Paris. Durée totale : 62’43.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.