tous les dossiers(1)

Comptines de cajou et coco, la réussite de Noël de Didier Jeunesse

À emporter, CD et livres Jeunesse, ResBambini

Comptines de cajou et de coco. Coordination vocale et collectage : Nathalie Soussana. Réalisation musicale : Jean-Christophe Hoarau. Illustrations : Judith Geyfier. 1 livre-disque Didier Jeunesse. Durée : 46:23. 55 p. 23, 80 €

 

ob_29762b_08939-cov-cajoucocoAprès les Comptines et berceuses du baobab, ce livre-disque de chansons afro-caribéennes est une nouvelle petite merveille.

« Une histoire de violence et de beauté. Il se peut que la beauté l’emporte. », nous dit une citation de Christiane Taubira. C’était bien l’intention de en rassemblant ces 24 chansons des pays de la côte ouest-africaine et des Caraïbes, que lie l’histoire commune de l’esclavage.

Chants de carnaval, de jeu ou de travail, berceuses, chansons vaudoues haïtiennes… : ces chansons traditionnelles parlent du quotidien, parfois léger (pétillante Hormiguita retozona), mais souvent dur, du célèbre Day-O des cueilleurs de bananes à la berceuse angolaise (« Papa, reste avec bébé, moi je vais travailler pour faire bouillir la marmite… »). Elles évoquent aussi notre lien à la nature et à l’univers : « ô requin, roi de la mer // Au bout de l’hameçon // Tu cries au secours » chante-t-on à São Tomé. Aussi, outre les paroles et leur traduction, nous apprécions les commentaires documentés du livre qui remettent chaque chanson dans son contexte.

Mais ce sont surtout de belles musiques, variées, captivantes quel que soit l’âge de l’auditeur (malgré le titre déroutant de « comptines »), à l’authenticité loin de tout exotisme tapageur. Elles sont choisies et chantées par des interprètes du pays, bons amateurs et professionnels connus et sinon à connaître : les jumeaux de Masao du Cameroun, Teófilo Chantre du Cap Vert, héritier de Césaria Evora, Sidó en Guinée-Bissau, Dramane Dembélé… Leurs voix sont portées par des arrangements toujours respectueux des couleurs du pays d’origine, en général sur instruments traditionnels.

Le livre est également un très bel objet avec ses dessins aux couleurs chaudes d’un tissu wax, ses détails du quotidien, qui montrent la familiarité de l’illustratrice avec l’Afrique, et ses pages plus oniriques tout à fait séduisantes avec un magnifique bestiaire africain. Sans doute, un joli cadeau pour les fêtes.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.