Marianne Vourch raconte Mozart

À emporter, CD et livres Jeunesse, ResBambini

La plume enchantée de Wolfgang Amadeus Mozart. Marianne Vourch, texte et voix sur des extraits de musique de Wolgang Amadeus Mozart (1756-1791). Maud Riemann, illustrations. 1 livre-disque Bayard Musique. 14,90 €

 

couv_Mozart_OK.inddDans la collection « J’aime la musique », nous invite à découvrir l’histoire d’un compositeur épris de liberté, .

Comment aborder simplement l’histoire de Mozart, au catalogue si ample et dont la vie oscille entre mythe et réalité ? Filant la métaphore de l’oiseau-Mozart et de sa plume enchantée, l’autrice choisit un angle d’approche pertinent : la quête, même l’éthique de bonheur et de liberté du compositeur. Cinq sections se dessinent. « L’oiseau dans sa cage » raconte de manière captivante le jeune Mozart dépendant de son père et du prince-archevêque Colloredo puis le second séjour parisien. « La plume enchantée de Mozart » évoque son apprentissage en même temps que son goût pour les polissonneries langagières. « Au royaume des oiseaux » et le « Carnaval des oiseaux » racontent de manière assez touffue sa période viennoise et reviennent notamment sur ses grands opéras (éclairante section sur les livrets chez Mozart). Enfin « L’oiseau s’envole vers la lumière » revient sur les dernières années de Mozart, non pas tragiquement, mais comme un chemin vers la lumière. Ainsi, la fosse commune, lieu commun du récit biographique de Mozart, n’est pas évoquée. De même, la Flûte enchantée est abordée par son personnage le plus léger, Papageno. Enfin, le récit ne s’appesantit pas sur les conditions sociales et politiques, malgré une évocation de son lien à la franc-maçonnerie.

Les recettes des précédentes parutions (Bach, Chopin, Ravel, Beethoven) fonctionnent toujours : des illustrations simples mais de qualité, un texte très écrit, vivant et fiable, des choix musicaux soignés. Ajoutons que l’équilibre texte-musique est ici particulièrement réussi. On nous laisse même le temps d’apprécier plusieurs minutes de la Messe en ut mineur ou du « Trio des masques » de Don Giovanni. Comme pour Bach ou Beethoven, la matière reste dense, voire complexe, surtout dès que l’on quitte le récit purement biographique avec des allusions elliptiques à certaines œuvres et quelques sauts du coq à l’âne. Des définitions très claires sont certes présentes dans le livre, mais la langue n’en reste pas moins exigeante et imagée. Le livre semble donc s’adresser à un public possédant un bagage culturel et déjà un peu familier de Mozart. Professeurs en quête de support pédagogique, enfants curieux mais éclairés, adultes, malgré des illustrations plutôt pour enfants… chaque auditeur-oiseau pourra toutefois picorer de belles choses dans cet ouvrage.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
  • Michel LONCIN

    De semblables (et EXCELLENTES !) évocations de grands compositeurs ont été réalisées, en leur temps (les années ’60 !) dans la collection « La Ronde des Enfants – Initiation à la Musique » en disques vinyles … Il est REGRETTABLE qu’ils ne soient pas réédité en CD …

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.