Flash info

Accusations à l’encontre du plasticien Claude Lévêque

 

Le Monde a révélé hier soir que le plasticien Claude Lévêque est l’objet d’accusations de viol sur mineurs. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire au printemps 2019 pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans » à la suite d’accusations du sculpteur Laurent Faulon, dont le journal publie un entretien. Des faits qui remonteraient aux années 80. Une procédure judiciaire est en cours. Le plasticien, qui bénéficie de la présomption d’innocence, a déposé plainte pour diffamation après avoir été visé également par une autre dénonciation, celle-ci anonyme.

Claude Lévêque est l’auteur d’installations (Saturnales) pour l’Opéra de Paris en 2019, à l’occasion des 350 ans de l’institution, dont notamment deux pneus dorés dans l’escalier du Palais Garnier et un dispositif de diadème lumineux à Bastille. Il a également réalisé le film Le Lac perdu pour la 3e Scène de l’Opéra en 2017.

Dans un communiqué du 12 janvier, la galerie d’art parisienne kamel mennour informe qu’« afin de permettre à l’autorité judiciaire d’exercer les investigations nécessaires, Claude Lévêque a décidé de suspendre sa collaboration » avec elle. (NF)

Mis à jour le 12/01/2021 à 18h27

(Visited 235 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.