Flash info

Au Sénat, préconisations à venir pour la réouverture des institutions culturelles

 

Au Sénat, la « mission commune d’information destinée à évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d’activités » a organisé ce matin une table ronde en visioconférence avec des représentants d’institutions culturelles européennes demeurées ouvertes, théâtres et musées. Cette misson compte 19 membres issus des différents groupes politiques du Sénat. Son président est Bernard Jomier, sénateur de Paris, membre du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain.

Le but des ces échanges :  voir ce qui a été fait ailleurs et comprendre les choix, afin de proposer des solutions pour entrevoir une sortie de crise même progressive. Car en France, la situation des institutions culturelles reste figée, sans date de réouverture donnée depuis le 7 janvier, alors que chez certains de nos voisins européens (Belgique, Suisse, Italie, Espagne) les lieux culturels ont mis en place des protocoles stricts et personnalisés afin de rouvrir même partiellement et donc donner des perspectives. Un cadre dans lequel aucun cluster n’a jusqu’à présent été détecté, démontrant encore que les théâtres et musées sont des lieux sûrs et qu’il est possible de les rouvrir, du moment qu’un protocole adapté à chaque situation est mis en place.

« La fréquentation des lieux culturels n’a pas été associée à un sur-risque d’infection pendant la période où ils étaient ouverts (octobre) » indique l’étude ComCor de l’Institut Pasteur à laquelle fait référence le professeur Constance Delaugerre, virologue, cheffe de service à l’hôpital Saint-Louis à Paris, présente lors de cette table ronde, et pour laquelle il y a urgence à faire des expérimentations pour avoir des données et pour avancer, afin de permettre une réouverture quand le taux d’incidence le permettra. Supervisant la mise en place du concert test à l’Accor Arena de Paris (5 000 personnes debout en espace fermé), elle évoque la mise en place d’un pass sanitaire, le temps que la vaccination soit accessible à l’ensemble des Européens, et qui, selon une enquête Prodiss serait très largement accepté par les spectateurs (80 %).

Les sénateurs, qui doivent par ailleurs auditionner la ministre de la Culture, feront des préconisations dans quelques semaines. (NF)

(Visited 396 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.