Flash info

La flûtiste Maria Kolesnikova condamnée par le régime d’Alexandre Loukachenko

 

, – flûtiste, cheffe d’orchestre et femme politique biélorusse – a été condamnée lundi dernier, après onze mois d’incarcération, à 11 ans de prison pour s’être opposée au président Alexandre Loukachenko, pour « complots visant à s’emparer du pouvoir » et « appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale ». Membre du présidium du Conseil de coordination formé par l’opposition au président biélorusse lors des manifestations de 2020, , 39 ans, est l’une des figures de proue de l’opposition biélorusse. Le procès s’est déroulé à huis clos.

est diplômée de l’Académie de musique d’État biélorusse à Minsk en flûte et direction d’orchestre. À l’âge de 25 ans, elle s’intéresse à la flûte traversière historique, elle poursuit ses études à Stuttgart, où elle obtient un diplôme dans le domaine de la musique ancienne et un autre dans celui de la musique moderne. Elle s’est impliquée dans des projets culturels internationaux liant la Biélorussie et l’Allemagne et a enseigné la flûte traversière à Minsk.

En 2017, lors de la Nuit des musées de Minsk, elle a organisé un événement intitulé « Musique et politique », où elle a donné une conférence sur Beethoven et les Pussy Riot, le groupe punk rock féministe russe connu pour ses protestations contre l’autorité du président Vladimir Poutine. En 2019, elle devient directrice artistique du club OK16 à Minsk. Elle a plaidé à plusieurs reprises pour l’égalité : « Il est évident que la situation dans le monde artistique évolue à mesure que le nombre de femmes impliquées augmente. » (MC)

(Visited 301 times, 5 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.