Flash info

Onze ballets européens réunis en janvier à Mulhouse

 

Onze compagnies de ballet françaises et allemandes seront réunies du 23 au 29 janvier 2022 à la Filature de Mulhouse dans le cadre de trois soirées intitulées Ballets européens au XXIᵉ siècle. Cet événement, à l’initiative de Bruno Bouché, directeur artistique du Ballet de l’Opéra national du Rhin et de Benoît André, directeur de La Filature, Scène nationale de Mulhouse, s’inscrit dans le cadre de la Quinzaine de la danse, un festival de danse lancé en 2017 dans la région Grand Est.

Les ballets des opéras de Lyon, de Bordeaux et de Paris et du Capitole de Toulouse, les CCN Ballets du Rhin, de Biarritz, de Lorraine, de Marseille et Preljocaj ainsi que le Ballet Theater Basel et le de Wiesbaden participeront à cette fête du ballet, à destination des publics de Mulhouse et de sa région. La délégation à la danse du ministère de la Culture apporte son soutien financier et les compagnies participantes ont mutualisé leurs efforts et leurs moyens pour parvenir à cet ambitieux résultat.

Ces trois soirées ont pour objectif de présenter une richesse et une diversité d’esthétiques, du néoclassique au contemporain, par des compagnies d’envergure internationale et qui accueillent une troupe de danseurs permanents. Dans la même soirée du 26 janvier, par exemple, le représentera For Four Walls d’après Merce Cunningham, le Ballet de l’Opéra national du Rhin donnera un extrait des Ailes du désir, récemment créé à Strasbourg, le un extrait de Winterreise et le la pièce Untitled Black de Sharon Eyal et Gai Behar. Les deux autres soirées des 23 et 29 janvier présenteront un mélange de pièces de répertoire et de créations, dont la plupart à grand effectif.

Une initiative très bienvenue alors que le CCN d’Orléans accueille jusqu’au 17 décembre un Portrait Ballet qui fait la part belle aux ballets d’aujourd’hui et que plusieurs de ces compagnies de ballet viennent de créer un nouveau spectacle, à l’instar de Toulouse Lautrec par le , des Ailes du désir par le Ballet du Rhin, de L’Oiseau de feu et du Sacre du printemps par le Ballet Malandain Biarritz ou de Air Condition par le , montrant la grande vitalité et la créativité de ces compagnies permanentes en France. (DG)

(Visited 128 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.