Audio, Musique d'ensemble, Parutions

La Misa flamenca, âme sacrée de l’Andalousie

Plus de détails

Misa Flamenca (rite andalou) : Kiko Ruiz, guitare et chant flamenco ; Matéo Cotés, chant flamenco ; Jean-Christophe Candau, chant ; Jean-Etienne Langianni, chant ; Raphaël Robin, chant ; Antoine Sicot, chant ; conception, direction et chant : Frédéric Tavernier-Vellas. 1 CD Psalmus. Enregistré en l’Abbaye de Sylvanès (Aveyron) en octobre 2019. Livret en français et en anglais. Durée : 66:18

 

C’est bien l’âme sacrée de l’Andalousie qui s’offre à nous au travers de l’antique chant liturgique hispanique et le fameux Duende. et ses musiciens nous entrainent dans cette Misa flamenca insolite et troublante.

L’Andalousie fut l’un des pôles les plus actifs en matière d’art et de musiques en particulier. Son histoire même mêlant juifs, musulmans et chrétiens explique l’ardente activité de ce creuset incandescent. Le propos de ce disque est de nous présenter une reconstitution d’une messe basée sur le rite hispanique andalou, mêlant la langue latine à l’espagnol, assez éloigné du rite romain, et que l’on peut encore entendre de nos jours à Tolède.

Le chant hispanique puise ses sources sur une forme de plain-chant rythmé dit Cantus fractus, générant une flamme particulière propre à l’art ibérique. Ce chant, de part ses origines renferme des vestiges des liturgies juives et byzantines. Il s’instaure alors dans le déroulé de cette liturgie un dialogue entre ce Cantus fractus et le chant flamenco né au XVIIIᵉ siècle, puisant son inspiration dans la musique populaire, la danse, en témoin ardent d’une tradition encore très vivante des diverses cultures andalouses. Sa place dans cette messe vient ponctuer « l’ordinaire » par ses commentaires, son prolongement dans des affects très marqués qui émeuvent profondément. Le Duende que l’on pourrait définir comme la transcendance du son au service d’une dimension mystique supérieure, représente l’âme sacrée de l’Andalousie. Cet enregistrement rend hommage au guitariste flamenco français Pedro Soler qui a redécouvert cette tradition vivante, où l’art flamenco et l’ancienne liturgie se fondent comme par magie. On assiste là à une véritable création.

Les divers intervenants, spécialistes de cet art font de cette production une réussite : Kiko Ruiz, guitariste et compositeur, Mateo Cortès chanteur flamenco associés à l’ensemble vocal . Cette œuvre fut créée dans le cadre du Festival international de musiques sacrées de Sylvanès, lieu même ou fut enregistré ce CD, dans la merveilleuse acoustique de cette célèbre abbaye cistercienne aveyronnaise. Les pierres séculaires du monument sur le grain desquelles passent ces voix enflammées et amplifiées enchantent, guidé par autant de climats et de dialogues tour à tour douloureux, obsédants et mystérieux. Les interprètes, dirigés avec une grande sensibilité par Frédéric Tavernier-Velles, se font les traducteurs de cet art complexe et bouillonnant de l’Andalousie. La vieille Espagne n’a pas fini de nous éblouir.

(Visited 467 times, 1 visits today)

Plus de détails

Misa Flamenca (rite andalou) : Kiko Ruiz, guitare et chant flamenco ; Matéo Cotés, chant flamenco ; Jean-Christophe Candau, chant ; Jean-Etienne Langianni, chant ; Raphaël Robin, chant ; Antoine Sicot, chant ; conception, direction et chant : Frédéric Tavernier-Vellas. 1 CD Psalmus. Enregistré en l’Abbaye de Sylvanès (Aveyron) en octobre 2019. Livret en français et en anglais. Durée : 66:18

 
Mots-clefs de cet article

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.