Audio, Musique d'ensemble, Parutions

Mariage harmonieux de la viole de gambe et de l’orgue autour de Johann Sebastian Bach

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pour viole de gambe et clavier BWV 528, BWV 529 et BWV 1027 ; Chorals BWV 711, BWV 676, BWV 694, BWV 662, BWV 663, BWV 682 et BWV 639. Romina Lischka, violes de gambe dessus, ténor et basse ; Marnix de Cat à l’orgue Thomas (1999) de l’église Sainte-Catherine de Kettenis (Belgique). 1 CD Ramée. Enregistré en mai 2019. Livret en français, anglais et allemand. Durée : 76:29

 

La musique de Bach se partage ici à deux, de manière très harmonieuse. Avec , les jeux de l’orgue Thomas de Kettenis se mêlent au gré de la musique aux diverses tessitures des violes de gambe de Romina Lischka en un dialogue complice et savoureux.

Le programme entièrement consacré à tourne essentiellement autour de la transcription au travers de Chorals pour orgue ou de Sonates en trio. Une œuvre initialement écrite pour la viole de gambe et le clavecin trouve ici un visage nouveau avec le remplacement par l’orgue. La musique est telle que tous les prétextes sont bons pour convaincre sincèrement de l’utilité d’une telle démarche. Souvent, pour un tel répertoire appartenant à l’orgue, les musiciens recherchent des sonorités orchestrales, à l’imitation des instruments dont ceux de la famille des archets ou des vents. De nombreux jeux d’orgue évoquent par leur nom même ces timbres, allant de la flûte au violoncelle et dont certains portent le nom de « Viola di Gamba ». On dit que Bach était friand de ces sonorités qui rendaient vivant et habile le jeu de l’orgue.

Dès le premier Choral Allein Gott BWV 711, l’écriture à deux voix évoque à la basse le jeu de la viole de gambe, repris avec justesse par Romina Lischka. On pourra apprécier tout au long du programme une grande maitrise et une souplesse agréable, passant magistralement d’une gambe à l’autre, soprano, ténor ou basse. L’interprétation de ce choral permet de réfléchir sur la manière de mener le discours au gré des coups d’archet, ce qui enseigne grandement lorsque cette partie de basse est jouée à l’orgue seul par la main gauche. Le jeu s’en trouve enrichi aussitôt. L’écoute des instruments est donc bien fondamentale pour reproduire à l’orgue ces secrets de l’art du discours, avec ses respirations, ses accents et ses silences. Il en va de même pour tous les autres chorals présentés ici, tirés des grands recueils de Leipzig, du Dogme et du Petit livre d’orgue.

Pour les deux Sonates en trio pour orgue et la Sonate Gambe et clavier, on est attiré par l’équilibre qui se dégage de cette lecture de grande précision. La Sonate avec clavecin BWV 1027 écrite à trois voix fait dialoguer la main droite et la viole, souvent déséquilibrée acoustiquement au détriment du clavecin. Ici l’intensité de l’orgue permet un réajustement qui révèle une musique perçue différemment en une expérience enrichissante et révélatrice. L’impact est moindre dans les Sonates en trio BWV 528 et 529, mais la démarche musicale se confirme et aide l’auditeur dans ce troublant dialogue des voix.

A la fin et pour brouiller encore plus les cartes, le Choral Ich ruf zu dir BWV 639 offre une disposition particulière puisque c’est la viole de gambe qui joue l’accompagnement du choral et l’orgue la mélodie, une manière de montrer encore une fois combien la musique de Bach est malléable et peut s’adapter à tout type de proposition. La prise de son est chaleureuse, à l’image du jeu des interprètes et des sonorités des deux instruments. Ce disque démontre bien que chez Bach la musique est prétexte à tous les possibles, celui-ci est particulièrement réussi.

(Visited 152 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pour viole de gambe et clavier BWV 528, BWV 529 et BWV 1027 ; Chorals BWV 711, BWV 676, BWV 694, BWV 662, BWV 663, BWV 682 et BWV 639. Romina Lischka, violes de gambe dessus, ténor et basse ; Marnix de Cat à l’orgue Thomas (1999) de l’église Sainte-Catherine de Kettenis (Belgique). 1 CD Ramée. Enregistré en mai 2019. Livret en français, anglais et allemand. Durée : 76:29

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.