Flash info

À Bastille un nouvel espace en l’honneur de Kaija Saariaho

 
Instagram

Aujourd'hui l'Opéra de Paris baptise un salon à Bastille du nom de disparue en juin dernier. Cet hommage rendu à la compositrice finlandaise, à l'initiative d'Alexander Neef, selon le communiqué de l'Opéra, vient mettre l'accent sur la « relation particulière avec Paris où elle s'était installée à partir de 1982 pour étudier à l'IRCAM » et rend hommage à « cette pionnière de la musique et compositrice parmi les plus douées de sa génération. »

L'Opéra national de Paris a commandé à la compositrice sa deuxième œuvre lyrique, Adriana Mater, sur un livret d'Amin Maalouf, mise en scène par Peter Sellars et dirigée par Esa-Pekka Salonen en 2006 et a vu la création française en 2018 de Only the Sound Remains, sous la direction d'Ernest Martinez Izquierdo, également mis en scène par Peter Sellars et avec Philippe Jaroussky.

Lire aussi :

L'Amour de loin… si proche ; in memoriam Kaija Saariaho

(Visited 184 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.