Danse , Flash info

Décès du chorégraphe Steve Paxton

Plus de détails

Instagram

Nous avons appris le décès le 21 février 2024 du danseur et chorégraphe américain , membre fondateur du Judson Dance Theater à New York dans les années 1960, qui a contribué à diffuser la danse américaine post-moderne et le contact improvisation dans le monde entier.

Né dans l'Arizona en 1939, aborde sa recherche sur le mouvement par la gymnastique avant de se former en modern dance puis en danse classique, yoga, aïkido et tai chi chuan. Pendant l'été 1958, il participe à l'American Dance Festival du Connecticut College, où il suit l'enseignement des chorégraphes Merce Cunningham et José Limón. Peu après, il s'installe à New York. Il danse dans la José Limón Company en 1959 et avec la Merce Cunningham Dance Company de 1961 à 1964.

, qui l'a accompagné dans son parcours tant à la Judson qu'à la Grand Union, aimait dire qu'elle avait inventé la course et Paxton la marche, et de fait, nombre des premières œuvres de Paxton – de Proxy en 1961, Transit en 1962 et English en 1963 à Satisfyin' Lover en 1967 – font de l'acte de marcher, mouvement prosaïque et quotidien, un acte fondamental.

En 1972, est à l'origine du Contact improvisation, qui propose des principes physiques pour le mouvement de corps en contact : la fluidité dans la transmission et la réception du poids, la prise d'initiative, les réflexes et l'empathie physique innée. En 1986, il commence sa recherche sur Material for the Spine. Dans MFS, qui découle de son observation du Contact Improvisation, la colonne vertébrale devient un « membre » essentiel du corps.

Chorégraphe célébré dans le monde entier, notamment pour son oeuvre maîtresse The Goldberg Variations, Steve Paxton avait reçu le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière à la Biennale de danse de Venise en 2014. (DG)

(Visited 274 times, 1 visits today)

Plus de détails

Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.