Audio, Musique de chambre et récital, Parutions

Henri Demarquette revisite avec allégresse les Suites pour violoncelle de Johann Sebastian Bach

Plus de détails

Instagram

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Six Suites pour violoncelle seul BWV 1007-1012. Henri Demarquette, violoncelle. 2 CD Evidence Classics. Enregistré en 2022 à la chapelle du Méjean en Arles. Livret en français et en anglais. Durée totale : 120 :11

 
Instagram

aborde ce monument à la gloire du violoncelle en conquérant, d'un regard résolument nouveau.

Voici que nous arrive une nouvelle version des Six Suites pour violoncelle de Bach, œuvre où chaque artiste confirmé souhaite proposer sa propre vision. Afin de goûter au plus juste cette nouvelle approche, autant oublier pour un moment tout ce que la discographie nous a déjà proposé, une somme approchant les 250 unités. De ces œuvres composées aux alentours de 1720 alors que Bach était au service de la cour du prince Léopold d'Anhalt-Köthen, la destination exacte par rapport à un instrument bien précis reste sujette à caution. Certains musicologues et interprètes dont Sigiswald Kuijken proposent le Violoncello da spalla (petit violoncelle joué à l'épaule comme un alto ou un violon). De même la Suite n° 6 écrite dans un registre plus aigu appelle un instrument plus petit (violoncelle piccolo à 5 cordes ou cette fameuse « viola pomposa » assimilable à l'instrument « da spalla »). Ici utilise un violoncelle traditionnel. Le livret n'indique pas de quel instrument il s'agit ni ne révèle ses caractéristiques techniques (montage, cordes, présence de pique, archet), mais sa biographie indique qu'il joue habituellement un violoncelle de Goffredo Cappa de 1700, sans doute l'instrument que nous entendons ici avec enchantement.

Ces œuvres sont des suites de danses précédées d'un Prélude. Les quatre danses habituelles figurent à chaque fois : Allemande, Gigue, Sarabande et Gigue. Quelques autres « Galanteries » s'invitent également : Menuet, Bourrée, Gavotte… Chaque suite offre une tonalité différente qui détermine le climat de chacune. aborde ces suite avec une détermination particulièrement marquée, notamment au niveau du tempo qui dans son ensemble est rapide et pourra surprendre de prime abord. Sa démarche est apollinienne, solidement ancrée sur des bases puisant leur source au plus profond du discours musical qu'il sculpte à sa manière pour en ériger « son » monument. À l'écoute, on est frappé par une grande sobriété de jeu, les vibratos sont discrets, jamais systématiques, uniquement présents à des fins d'ornements soulignant les propositions rhétoriques de Bach. La Suite n° 5 utilise la « scordatura », la corde aiguë de La étant descendue d'un ton et accordée en Sol. On devinera si le violoncelliste utilise ou non cette recommandation de Bach. Il en va de même pour la Suite n° 6 où aucun changement d'instrument n'est spécifié, ni même décelé à l'oreille.

Il y a une recherche particulière quant à la prise de son de Jean-Marc Laisné. Enregistrées en Multicanal, ces Suites offrent une immersion en 3D grâce à des micros périphériques captant les diverses réverbérations de la Chapelle du Méjean. Le violoncelle en est d'autant plus magnifié, tout en restant précis et aéré. Après toute ces exubérances musicales, Henri Demarquette sait également se montrer d'une immense intériorité. On écoutera particulièrement l'Allemande et la Sarabande de la Suite n° 6 pour lesquelles Pablo Casals disait « Un miracle ne s'explique pas… ».

(Visited 95 times, 1 visits today)

Plus de détails

Instagram

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Six Suites pour violoncelle seul BWV 1007-1012. Henri Demarquette, violoncelle. 2 CD Evidence Classics. Enregistré en 2022 à la chapelle du Méjean en Arles. Livret en français et en anglais. Durée totale : 120 :11

 
Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.