Mot-clef : Bryony Dwyer

L1170540

Koma à Dijon, apprivoiser le néant

L'Opéra de Dijon conclut en beauté son audacieuse saison lyrique avec la création française de Koma. Une immersion sensorielle totale, de bout en bout saisissante. Georg Friedrich Haas, compositeur autrichien né en 1953, a subi toutes les immersions de son temps : l’électroacoustique avec Gösta Neuwirth, l’enseignement de Friedrich Cerha, les cours d’été de Darmsatdt, les stages de l’Ircam, avant le grand plongeon dans la musique spectrale de Gérard Grisey et Tristan ...
FESTIVAL DE PAQUES 2018. 08/04/2018. PHOTO CAROLINE DOUTRE

À Aix, le Festival de Pâques trouve son rythme de croisière

Pour sa 6e édition, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence a su attirer un public très nombreux, impatient de retrouver des affiches inédites et une programmation tout aussi intelligente qu'originale. Notre première soirée débute sous le signe de l'émotion avec l'Adagio de Barber. Épidermique, mais pas seulement, le thème célèbre figure parmi les morceaux préférés du 7e Art. Rabâché pour certains, il n'en demeure pas moins d'une beauté saisissante : sa mélancolie ...
Theater Basel: Alcina
Premiere: 10.06.2017
Copyright: Theater Basel / Priska Ketterer

Haendel à Bâle : Alcina ou Bradamante ?

Entre Donnerstag aus Licht en 2016 et The Rake's Progress en 2018, Lydia Steier noie le concept de sa mise en scène dans le bricolage d'une Alcina de bande-dessinée. Repli pour tous dans une partie musicale des grands jours magnifiée par La Cetra d'Andrea Marcon. Kate Royal s'est retirée de la production bâloise pour « raisons personnelles ». Quelles qu'elles fussent, on imagine mal l'intégration de la très classieuse cantatrice anglaise dans un ...
internet_zauberfloetecsandra_then_dsc_1967_1

La Flûte enchantée à Bâle, légère et revigorante

La Flûte enchantée a encore des choses à dire. Même dans cette nouvelle production bâloise (quatrième mise en scène lyrique de Julia Hölscher, jeune metteuse en scène issue du théâtre), toute de légèreté, où le minimalisme scénique parvient aussi à engendrer poésie et émotion. Jets de fumée latéraux, lointaine rampe de projecteurs au sol, serpentine forêt de cordages glissée des cintres : ainsi démarre le tube de Mozart dans un Stadttheater envahi ...
K1

La Khovantchina à Bâle : vibrant plaidoyer

Bâle frappe fort en confiant la Khovantchina au chef ukrainien Kirill Karabits et au metteur en scène russe Vasily Barkhatov. Le résultat bouleverse et clame haut et fort l'importance du « drame musical populaire » de Modeste Moussorgsky. « Le passé dans le présent : voilà mon devoir. » Dans son ultime opéra, Moussorgsky illustra parfaitement cette sienne profession de foi. Œuvre complexe, à la distribution imposante (14 solistes, un chœur à toute épreuve), la Khovantchina ...