Archives de l’auteur : Jean-Luc Clairet

italian-lcda-2-1140x1200

Haïm, Devieilhe, Desandre : trois femmes puissantes pour Haendel

Un double CD pour Haendel mais aussi pour trois femmes  résolues. Une fête musicale qui n’est pas sans faire sens. Des cantates de la période italienne (1706 à 1709) du jeune Haendel, on connaît surtout les airs qu’il réutilisa dans ses opéras, principalement Agrippina et Rinaldo. Voici l’occasion de découvrir dans les meilleures conditions le puits matriciel mélodique et dramatique d’un art que chefs et metteurs en scène remettent régulièrement sur le ...
DSC_0171

Mimi et Rodolphe les pieds sur Terre à Avignon

Récemment envoyés dans l’espace à Bastille par un Claus Guth pour une fois désireux d’échapper aux confinements lambrissés de Christian Schmidt, les héros de Puccini retrouvent leur mansarde et le célèbre opéra son livret. On a marché sur la Lune ? Objectif Terre ! Terre à terre ? Bien que la sagesse de la lecture de Frédéric Roels et Claire Servais ait ses adeptes, on se passionnera surtout pour la très belle partie ...
T

Le bel anniversaire de l’ensemble Tetraktys

Klarthe fête les 30 ans de l'ensemble Tetraktys avec British and so on, original programme de raretés anglaises qui fixe l’excellence d’un ensemble encore trop méconnu. Un trio de compositeurs pour une dizaine d’instrumentistes issus de l’Orchestre Victor Hugo, ceux de l’ensemble Tetraktys, né en 1988. Tetraktys, acteur clé des résidences (de Mantovani à Tanguy) du Festival de Besançon, est aujourd’hui à la tête de deux festivals d’été : Festival Tetraktys en ...
honoré

Christophe Honoré, un artiste multifonctions

Christophe Honoré et Olivier Py (dossier consacré au metteur en scène) ont en commun une multiplicité de dons à même de faire imploser les chapelles. On pourrait craindre l’éparpillement. Il n’en est rien, bien au contraire. L’opéra semble même offrir à d’aussi foisonnantes natures artistiques un idéal cadre de convergence, un écrin rêvé pour la singularité de leur cosmogonie. Christophe Honoré : « Ce qui est bien à l’opéra, c’est l’impression que je ne ...
glass s1 orange mountain

Glass 2018, du luxe et de l’essentiel

Alors que sont encore très attendus au disque une poignée d’opéras (The Fall of the house of Usher, Appomatox…) pourtant captés, Orange Mountain Music choisit de faire le point sur l’actualité de Philip Glass au moyen du grand écart de deux parutions aussi dissemblables que possible et, contre toute attente, d’une logique complémentarité : Symphonie n° 11 et The Spirit of the Earth. Et de 11 ! Lorsqu’en 1992, Dennis Russell Davies encouragea ...
weber-klarthe

Weber méconnu, par l’Orchestre Victor Hugo

Entièrement centrée autour de Carl Maria von Weber, cette opportune parution Klarthe permet de mieux connaître un compositeur dont la renommée repose essentiellement sur trois titres. Sempiternels Freischütz, Concerto pour clarinette n°1, Invitation à la valse ! A côté de cela une Euryanthe dont personne ne veut (même quand Olivier Py la propose), un Obéron sporadique et puis le désert. C’est donc avec une curiosité gourmande que l’on accueille l'alléchant programme imaginé ...
Capture

Christophe Honoré, une carrière à l’opéra

Les opéras qu’il met en scène, comme ses films, ne sont pas toujours immédiatement « aimables » et pourtant, finalement, l’on se rend compte que s’y est joué quelque chose qui a beaucoup à voir avec la recherche d’une vérité dormante. Quelque chose qu’on n’oubliera jamais, de l’ordre de la révélation d’un secret enfoui. De la sincérité d’une telle démarche, le répertoire lyrique a beaucoup à gagner. « Ce qui fait vraiment partie du ...
ballet royal de la nuit HM

Fabuleuse nuit blanche avec le Ballet Royal de la Nuit

Après avoir enchanté ses spectateurs à Caen, Dijon et Versailles, le Ballet Royal de la Nuit rêvé par Sébastien Daucé prolonge la veille dans un magnifique coffret. Ce soir on danse… On n’est pas couché…. Des intitulés très contemporains viennent à l’esprit à l’audition des trois CD puis à la vision du DVD témoins du travail de fourmi réalisé trois années durant par l’Ensemble Correspondances. Sébastien Daucé a reconstitué le ballet ...
CH5

Christophe Honoré, les chemins vers l’opéra

Patrice Chéreau était écartelé, quand ce n’était pas crucifié, entre le théâtre, le cinéma et l’opéra. Ce n’est pas du tout le cas aujourd’hui de Christophe Honoré, émerveillé comme un enfant gourmand par les trois disciplines, auxquelles il convient d’ajouter celle qui fut son marchepied : la littérature. Les cinéphiles, ces orphelins à répétition, n’ont pas manqué son avènement cinématographique : Christophe Honoré, dès son premier long métrage, revendiquait, malgré une radicalité qui ...
71aVT20iY3L._SY355_

Première discographique pour L’Europe galante de Campra

Carte de visite du nouveau label Château de Versailles Spectacles, cette première intégrale de l’opéra-ballet d’André Campra comble une longue attente et permet de faire enfin le point sur l’ancêtre des Indes galantes. « Quand l’archevêque saura que Campra fait un opéra, Campra décampera ! » s’amusait-on en 1697 après la création anonyme de L’Europe Galante du compositeur aixois alors au service de l’Église. Ce n’est qu’après le succès, en 1699, de son Carnaval ...
enlevement besançon2

L’Enlèvement au Kebab à Besançon

Pour sa quatrième production La Co[opéra]tive a choisi le célèbre singspiel de Mozart. La fosse enthousiasme, l’équipe vocale séduit. Mais la scène déconcerte franchement. Et un Kebab de plus à Besançon ! L’échoppe de Selim, revu en Pacha de la restauration rapide et en supporter de football amateur de raki, s’établit au Théâtre Ledoux, première succursale d’une petite entreprise qui essaimera ensuite dans les villes coproductrices (Compiègne, Quimper, Dunkerque). On s’est fait à ...
bac145-cover-iolantacassenoisetterecto

Iolanta et Casse-noisette, la formidable réussite de Tcherniakov

BelAir classiques publie ce qui restera comme une des productions les plus marquantes de l’ère Lissner. Pour le diptyque testamentaire de Tchaïkovski, l’Opéra de Paris a mis ses talents entre les mains du metteur en scène Dmitri Tcherniakov. Iolanta et Casse-noisette ont été composés et créés en même temps, et ce DVD restitue les représentations à Garnier du printemps 2016. Si Tchaïkovski a d’abord douté du second avant de finir par ...
PG

Frank Fannar Pedersen illumine Peer Gynt à Bâle

Deuxième saison consécutive du Peer Gynt chorégraphié avec succès par le suédois Johan Inger pour le Ballett Theater Basel et porté par un danseur merveilleux : Frank Fannar Pedersen. Ibsen n’avait pas apprécié la musique que Grieg avait écrite (de 1874 à 1876) pour sa pièce-monde (7 heures !) contrairement au public qui ovationna le compositeur. Les hommes de théâtre qui montent ce monument du dramaturge norvégien en délaissent généralement la bande-son, ...
KA4

Un King Arthur shakespearien à Bâle

Bâle restaure de fond en comble le livret de John Dryden souvent évincé des productions du King Arthur de Purcell. Bien que très problématique pour un spectateur n’étant pas totalement germaniste, la proposition du metteur en scène allemand Stephan Kimmig révèle au final une ambition de première importance. Quatre heures avec entracte ! Musique : une heure et demi. Mots (dans la langue de Goethe et non-surtitrés) : plus de deux ...
À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

Le Theater Basel (élu Théâtre de l’année 2018 par le magazine Theater heute) affiche une splendide production du plus célèbre opéra de Donizetti. La distribution impressionne autour de Rosa Feola dans le rôle-titre tandis que la traduction conceptuelle et plastique du tandem Py-Weitz captive une nouvelle fois. Une immense construction de briques grises abrite une minuscule chambre devinable derrière une photo, datée de 1887, du neurologue Jean-Martin Charcot en pleine séance ...
Marianne Beate Kielland

Juditha triumphans par Jordi Savall : le triomphe des femmes

Avant Paris et Barcelone, Jordi Savall a étrenné à Beaune une audacieuse version du chef-d’œuvre de Vivaldi entièrement dévolue à une distribution féminine. Et si Juditha triumphans « oratorio militaire sacré » était aussi le seul opéra de Vivaldi ? À chaque audition du seul oratorio rescapé de l’abondant corpus du célèbre compositeur, l’on se dit qu’avec son inspiration constante (quelle enfilade de numéros irrésistibles !), la lisibilité de son scénario, il fonctionnerait bien mieux ...
faire vivre l'opéra actes sud

Bernard Foccroulle, lorsque 12 ans seront passés

Mon premier est un livre d’images. Mon second est un livre de mots, les deux publiés chez Actes Sud. Mon tout scelle en beauté les douze années de Bernard Foccroulle à la tête du Festival d’Aix-en-Provence. Le pouvoir des images L’opéra, miroir du monde suffit à rappeler combien, pendant douze étés, Aix aura porté l’art lyrique à un niveau d’intelligence qui, tant sur le plan musical que scénique, fait d’une manifestation au départ ...
LCS

La Campana sommersa, l’opéra englouti de Respighi

Malgré le succès de sa création en 1927 à Hambourg comme de ses reprises en 1928 à New York, en 1929 à la Scala, La Campana sommersa (la Cloche engloutie) de Respighi a régulièrement replongé dans les oubliettes de l’histoire. Quinze ans après une version de concert en 2003 au Festival de Radio-France à Montpellier (éditée chez Accord), cette nouvelle tentative du Teatro Lirico de Cagliari sera-t-elle la bonne ? Le renom ...
IMG_5431@Gilles Abegg Opéra de Dijon

Bouleversante Jenůfa de Janáček à Dijon

Forte émotion pour la Jenůfa qui ouvre la nouvelle saison de l'Opéra de Dijon : une mise en scène intense, une fosse surchauffée et une distribution magnifique. Dans son troisième opéra comme dans les huit autres, Janáček « s’est intéressé aux hommes plutôt qu’aux faits » dit très justement le metteur en scène, Yves Lenoir. Jenůfa, son premier succès, est probablement le manifeste le plus spectaculaire de cette empathie qui permet au compositeur ...
BH

Bruno Helstroffer, passé présent et futur du théorbe

Comment deux siècles ont-ils pu se passer du théorbe ! Acteur essentiel de la musique dès la fin du XVIe siècle, le bel endormi a effectué son grand retour au sein des formations baroques sur instruments anciens à la fin du XXe. Le voici au premier plan avec Bruno Helstroffer. Bruno Helstroffer est de ces musiciens qui pratiquent le transgenre musical le plus stimulant qui soit. C’est au Dean Moriarty de Jack ...
AC

Ombre et lumière sur le Festival de Besançon

Non, comme tient à le souligner en ouverture la nouvelle Présidente de son festival, « Besançon n’est pas une belle endormie », ainsi que le prouvera une 71e édition vivifiée par quelques mémorables mises en lumière autour de la résidence, pour deux années, d’Éric Tanguy. « Le ciel n’est pas misogyne » constate également Myriam Grandmottet à la Rodia, sous la ligne de crête de la Citadelle de Vauban, le soir du concert gratuit offert ...
Livre Verdi Wagner

Verdi et Wagner croisent encore le fer

Issu d’un colloque organisé en 2013 à l’Université Rennes 2 à l’occasion du bicentenaire de leur naissance, ce Verdi/Wagner : images croisées signe peut-être la fin du match, en faisant le tour de l’arène où la critique musicale a enfermé deux siècles durant les deux compositeurs d’opéras les plus dissemblables qui fussent, aujourd’hui les plus populaires qui soient. Quel mélomane n’a pas participé à ce choc des titans ? S’initier à l’art lyrique ...
La Côte Saint-André 2018, Sacré Berlioz, sacré festival

La Côte Saint-André 2018, Sacré Berlioz, sacré festival

Intitulé "Sacré Berlioz", le festival encense cette année la production sacrée du compositeur. Il est aussi l’aboutissement des dix années du patient travail de son directeur, Bruno Messina, parvenu à rendre à la France un de ses plus grands compositeurs, mais, plus fort encore, à nous faire entendre du Berlioz partout. Cela commence avec le visage même, assez berliozien, de Philippe Bianconi. Dans la cour du Château Louis XI, le grand ...
Bernard Richter, de Neuchâtel à La Scala

Bernard Richter, de Neuchâtel à La Scala

Salzbourg en 2012 avec La Flûte enchantée, formidable Chevalier Des Grieux en 2016 à Genève, Don Ottavio au Japon et à la Scala en 2017, Pelléas au Wiener Staatsoper … Bernard Richter, qui fit ses débuts en Tamino en 2001 à Leipzig, semble ressusciter l’âge d’or des ténors solaires et gracieux (Wunderlich, Tappy…) dont le disque s’est souvent fait l’écho. L’atout supplémentaire d’une certaine puissance d’émission l’invite à passer de ...
MB2018(2)

Les Musicales de Blanchardeau passent la cinquième

Seizième année d’un petit festival breton attaché à la transmission du grand répertoire qui innove également par le biais d’une soirée destinée à mettre en avant quatre jeunes talents. Mine de rien, les Musicales de Blanchardeau 2018, tranquillement rêvées « Nuits rhénanes », balaient audacieusement un spectre qui va des 17 ans de précoces jeunes talents parrainés par Jean-Marc Luisada aux 72 ans du Fine Arts Quartet, en passant par l’âge médian du ...
MM

Songline de Marc Mauillon, sur la route

Songline, l’itinéraire monodique de Marc Mauillon trace sa route et pose son havresac au pied des Vosges. Au terme d’une semaine sous le charme du jeune baryton français invité par Musique et Mémoire pour quatre soirées, le public très averti du Festival fait le plus chaleureux des accueils à ce solo inédit créé en 2014, en Bretagne, au Petit Festival. Même si tout, dans le programme général de l’impressionnante vingt-cinquième édition du ...
the seasons Haydn beaune 15 juillet 2018 110

Les Saisons de Haydn en technicolor par Paul McCreesh à Beaune

Avec cette toute nouvelle version en anglais, Paul McCreesh adoube de la plus spectaculaire façon le troisième et dernier oratorio de Joseph Haydn en égal de La Création. Une immense soirée. Les Saisons ont longtemps vécu dans l’ombre projetée par La Création. Probablement à cause de l’ambition cosmique d’un Monde qui se crée dans celle-ci préférée à la célébration panthéiste d’un Monde déjà créé par le biais de vignettes hugoliennes de ...
Olivier Py

Olivier Py, vingt ans après

En 1999, à Nancy, Jean-Marie Blanchard confiait le Freischütz à Olivier Py. Le jeune metteur en scène de théâtre qu’il était est vite devenu un artiste majeur des scènes d’opéra. Sa collaboration spectaculaire avec le décorateur Pierre-André Weitz fait rimer œuvre lyrique avec choc esthétique, tel ce Tristan de référence immédiatement entré dans l’histoire. Olivier Py, parfois malmené par une frange critique à qui il arrive de confondre purisme et puritanisme, comme de lui reprocher ce qu’on nomme un style, ...
ARIADNE AUF NAXOS (ARIANE A NAXOS) de Richard Strauss, mise en scene de Katie Mitchell, direction musicale Marc Albrecht au Theatrte de l'archeveche du 4 au 16 juillet 2018 dans le cadre du Festival International d'art lyrique d'Aix en provence avec l'orchestre de Paris.
Avec: Lise Davidsen (Ariadne), Eric Cutler ( Bacchus), Sabine Devieilhe (Zerbinetta), Angela Brower (Der Komponist), Huw Montague Rendall (Harlekin), Jonathan Abernethy (Brighella), Emilio Pons (Scaramuccio), David Shipley (Truffaldin), Beate Mordal (Najade), Andrea Hil (Dryade), Elena Galitskaya (Echo), Josef Wagner (Ein Musiklehrer), Rupert Charlesworth ( Ein Tanzmeister), Petter Moen (Ein Offizier), Jean-Gabriel Saint Martin(Ein Perückenmacher), Maik Solbach ( Der Haushofmeister), Sara Vemie (Ein Lakei).
 (photo by Pascal Victor/ArtComPress)

Ariane à Naxos par Katie Mitchell à Aix, vie et transfiguration

La folle inventivité de cette Ariane à Naxos, son intelligence de chaque instant, sa classieuse beauté visuelle, ainsi que la perfection de sa distribution, nous ont, à une réserve près, enchanté. Avec cette ultime production issue de la résidence aixoise de la grande metteuse en scène anglaise, Bernard Foccroulle clôt en beauté une présence de douze années à la tête d’un des festivals les plus intéressants du monde. Le sixième opéra ...
LA FLUTE ENCHANTEE, DIE ZAUBERFLOTE, Amadeus Mozart, Livret d’Emmanuel Schikaneder, direction musicale Raphael Pichon, mise en scene Simon McBurney, decors Michael Levine, costumes Nicky Gillibrand, lumiere Jean Kalman, Video Finn Ross, Son Gareth Fry, Drei Knaben Knabenchor der Chorakademie Dortmund, Chœur English Voices, Orchestre Freiburger Barockorchester, Festival d'Aix en Provence, du 6 au 24 juillet  2018 au Grand Theatre de Provence
Avec : Stanislas de Barbeyrac (Tamino), Mari Eriksmoen (Pamina), Olga Pudova  (Die Konigin der Nacht),  Thomas Oliemans (Papageno), Regula Mühlemann (Papagena), Christof Fischesser (Sarastro), Andreas Conrad (Monostatos), les Dames Ana-Maria Labin, Silvia de La Muela, Claudia Huckle
(photo by Pascal Victor/ArtComArt)

La Flûte de Simon McBurney ré-enchante Aix-en-Provence

Ainsi qu’il l’avait fait pour Le Songe d’une nuit d’été par Robert Carsen, Bernard Foccroulle, pour sa dernière programmation à la tête du Festival d'Aix-en-Provence, ré-inscrit un de ses plus grands succès, cette Flûte enchantée de 2014 réinventée par Simon McBurney, et dont la distribution quasi-fidèle est magnifiée par la direction bouleversante de Raphaël Pichon. Le plus grand mérite du travail du metteur en scène britannique est de parvenir à unifier ...