Mot-clef : Eugène Green

Entre combat et foire

Claudio Monteverdi par Vincent Dumestre, entre combat et foire

Ce nouvel enregistrement marque un tournant dans l’histoire du Poème Harmonique, l’ensemble ayant jusqu’à présent surtout abordé au disque des compositeurs méconnus ou oubliés du XVIe et du XVIIe siècle (Castaldi, Belli, Cavalieri…). Vincent Dumestre avait bien enregistré Claudio Monteverdi dans l’album Nova Metamorfosi, mais arrangé par Aquilino Coppini, ce dernier ayant substitué au texte profane de madrigaux du Quatrième et Cinquième Livre des textes sacrés. Ici, les musiciens du ...
Abbaye de Royaumont

Zémire & Azor à l’Abbaye de Royaumont

Après une fameuse production du Médecin malgré lui de Gounod qui tournera en France cette saison, ce Zémire & Azor est un nouveau projet de recherche que porte et réalise l’Unité scénique, un des départements de la Fondation Royaumont. Certes, au cours de son «Automne musical», le Centre de musique baroque de Versailles présentera trois autres opéras de Grétry ; mais il ne s’est pas associé à cette production, de laquelle ...
Des limites de la restitution

Des limites de la restitution

Sur le fond, l’idée de mêler des plages de musique et de déclamation, en insistant, dans la notice, sur le lien entre musique et déclamation à l’époque baroque, est certes pertinente, mais cela fait plus de vingt ans qu’Eugène Green a ouvert la voie, et le filon est un peu épuisé, spécialement quand les textes proposés, à l’exception d’un seul, n’ont strictement aucun rapport avec la musique qui leur est ...
Eugène Green :  le verbe révélé par ma mère l’Oye

Eugène Green : le verbe révélé par ma mère l’Oye

Lorsque Charles Perrault publie les deux volumes qui composent les Conte de ma mère l’Oye (en 1695 et 1697), il est un bourgeois bien installé, ayant fait une carrière de haut fonctionnaire au service du Roi Soleil. Sa participation à la querelle des Anciens et des Modernes, tenant des premiers, ses écrits, une culture scientifique font de lui un homme éclairé. Dès leur parution Perrault se sent « obligé » ...
Une mise en scène prodigieuse ternie par les musiciens

Une mise en scène prodigieuse ternie par les musiciens

Le Bourgeois Gentilhomme Nous sommes bien à Chambord, au retour d’une chasse du Roy en 1669. C’est incroyablement à s’y méprendre. Il faut ici saluer l’énorme travail de recherches et l’esprit d’exactitude de Vincent Dumestre, Benjamin Lazar, Cécile Roussat, Adeline Caron, Alain Blanchot, Mathilde Benmoussa ou encore Fred Jacq. L’éclairage à la bougie nous a non seulement plongé dès les premiers instants dans l’ambiance de l’époque, mais à fait de nous ...
Le Bourgeois Gentilhomme : Du caractère et de l’Arabesque

Le Bourgeois Gentilhomme : Du caractère et de l’Arabesque

Festival Abeille Musique D’emblée, ce nouveau projet promis, annoncé depuis des mois, créé à Utrecht en août dernier, fait partie des réussites exceptionnelles qu’il nous a été donné de voir. Une esthétique jubilatoire du caractère et de l’arabesque Caractère à la manière d’un Labruyère, et même contrastes dans la drôlerie la plus délirante : Molière, expert du psychologique et du comique de situation, nous offre dans ce « Bourgeois », l’une de ses galeries de portraits ...