Mot-clef : Kai Wessel

Salzburger Festspiele
Aribert Reimann "LEAR" - Oper in zwei Teilen (1976-1978),
Libretto von Claus H. Henneberg nach William Shakespeares Tragödie King Lear in der Übersetzung von Johann Joachim Eschenburg (1777),
Premiere: 21.8.2017,
Musikalische Leitung: Franz Welser-Möst, Regie: Simon Stone, Bühne: Bob Cousins, Kostüme: Mel Page, Licht: Nick Schlieper,, Dramaturgie: Christian Arseni, 
v.l.:
Matthias Klink (Graf von Kent), 
Gerald Finley {König Lear), 

Copyright (C) Thomas Aurin
Gleditschstr. 45, D-10781 Berlin
Tel.:+49 (0)30 2175 6205 Mobil.:+49 (0)170 2933679
Abdruck nur gegen Honorar zzgl. 7% MWSt. und Belegexemplar
Steuer Nr.: 11/18/213/52812, UID Nr.: DE 170 902 977
Commerzbank, BLZ: 810 80 000, Konto-Nr.: 316 030 000
SWIFT-BIC: DRES DE FF 810, IBAN: DE07 81080000 0316030000

Lear porté à Salzbourg par Gerald Finley et Simon Stone

Sans se permettre une création comme l’an passé avec L’Ange Exterminateur d’Adès, le Festival de Salzbourg 2017 n’en oublie pas moins le répertoire contemporain et monte Lear du compositeur allemand Aribert Reimann. Des opéras de la seconde moitié du XXe siècle, celui-ci composé à la demande de Dietrich Fischer-Dieskau et commandé officiellement en 1975 par la Bayerische Staatsoper, est maintenant assuré de passer à la postérité, lorsque son créateur, encore ...
Actus tragicusVon Johann Sebastian BachWiederaufnahme29. April 2014Musikalische Leitung: Michael HofstetterRegie, Bühne und Kostüme: Herbert WernickeSzenische Einstudierung der Wiederaufnahme: Dirk SchmedingKostümmitarbeit: Eva-Mareike UhligLicht: Hermann MünzerChor: Johannes KnechtDramaturgie: Albrecht PuhlmannAuf dem Bild: Mitglieder des Staatsopernchors StuttgartFoto: A.T. Schaefer

Bach pour aujourd’hui, Herbert Wernicke toujours vivant à Stuttgart

L’histoire de la littérature n’a pas retenu les textes des cantates de Bach parmi les chefs-d’œuvre de la poésie, et il est probable qu’elle n’a pas tort. Complaisance dans les thématiques morbides et culpabilisantes, ressassement d’idées banales, versification pataude, leur compte est bon. Pourquoi donc Herbert Wernicke, peu de temps avant sa mort prématurée en 2002, a-t-il jugé bon de porter en scène cette sélection de cantates que redonne en ...
Ton Koopman revisite la Passion selon Saint Matthieu

Ton Koopman revisite la Passion selon Saint Matthieu

Challenge Classics est un de ces dynamiques labels indépendants qui se multiplient depuis quelques années en Hollande. A son catalogue, principalement l’intégrale des cantates de Jean Sébastien Bach par Ton Koopman. Cette intégrale fut laissée en plan à mi-chemin lors de l’absorption-disparition d’Erato, le précédent éditeur de Koopman, dans le groupe Warner. Depuis lors, Challenge Classics réédite les volumes précédemment parus chez Erato, et enregistre les nouveaux, le projet étant aujourd’hui ...