Mot-clef : Matthew Jocelyn

anu_tali_presences0112_vign

Présences Oscar Strasnoy I’ouverture lyrique par Anu Tali

Présences s’ouvre sous le signe, une fois n’est pas coutume, de l’opéra. Le choix de la Passacaille et des Quatre interludes Marins extraits de Peter Grimes peut laisser perplexe : voilà bien une œuvre, grand classique des orchestres, qui n’a pas besoin d’un festival de musique contemporaine pour être jouée. La précision du geste de la stupéfiante Anu Tali – jeune chef d’orchestre qui s’accorde au féminin – n’empêche pas ...
Hymne aux enfants à naître

Die Frau ohne schatten de Richard Strauss, hymne aux enfants à naître

Une attente de 37 ans! Le public bruxellois aura du attendre autant de temps depuis la précédente production de la Femme sans ombre au Théâtre Royal de la Monnaie (en 1968 sous la direction d’André Vandernoot). Il faut dire que cet opéra de Richard Strauss, fruit de la collaboration entre le compositeur et son ami Hugo van Hofmannsthal accumule les difficultés. Outre un livret à la symbolique multiple (la maturité, ...
Entrez dans la ronde !

« Reigen » de Philippe Boesmans à l’Opéra de Lausanne

Pour sa production annuelle estampillée « moderne », l’Opéra de Lausanne proposait en ce milieu d’automne Reigen (La Ronde) de Philippe Boesmans d’après la pièce éponyme et sulfureuse d’Arthur Schnitzler. Gérard Mortier, alors Directeur du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, aborda vers la fin des années quatre-vingt le metteur en scène Luc Bondy, qui venait de remporter un vif succès avec son Couronnement de Poppée, pour lui proposer d’écrire un livret ...

Ma femme s’appelle Martinů

Matthew Jocelyn / Jean-Luc Tingaud Nous voici tout juste remis de l’entrée au répertoire parisien de « Juliette ou la Clé des Songes » que Bohuslav Martinů revient deux semaines plus tard et à deux pas de l’Opéra Garnier, sur la scène du Théâtre de l’Athénée, avec deux courts ouvrages : « Les Larmes de Couteau » et « Alexandre Bis ». De même que « Juliette », adaptée de la pièce de Georges Neveu, ces deux opéras de la ...

Martinů surréaliste, Larmes de couteau et Alexander Bis

Jean-Luc Tingaud / Matthew Jocelyn C’est sur les Larmes de Couteau que s’est ouvert le spectacle Bohuslav Martinů donné le week-end dernier Théâtre de l’Athénée à Paris et présenté par l’Atelier lyrique du Rhin à Colmar. Une soirée mise en scène par le directeur de cette institution rattachée à l’entité Opéra du Rhin, Matthew Jocelyn, dont la thématique commune est le dynamitage des conventions amoureuses et la quête poétique de l’inconscient. ...