Mot-clef : Miguel Juan Marquez

Soliste Antonio Guirao

Les fastes funéraires royaux de la Renaissance espagnole

Belle idée que de réunir la précieuse Maîtrise du conservatoire de Toulouse aux fameux souffleurs des Sacqueboutiers pour un programme aussi rare qu’essentiel autour de l’Officium pro defunctorum de Tomás Luis de Victoria et de quelques pièces vocales et instrumentales pour les funérailles royales espagnoles de la fin du XVIe siècle. Moins prolifique que ses contemporains Roland de Lassus ou Giovanni Pierluigi da Palestrina, dont il suivit toutefois l’enseignement à Rome, ...