Highlights from the Royal Opera Fonds de tiroirs

À emporter, Concert/Récital, DVD

Jacques Offenbach (1819-1880) : Les Contes d’Hoffmann. Giacomo Puccini (1858-1924) : La Bohème et Manon Lescaut. Richard Strauss (1864-1949) : Der Rosenkavalier. Giuseppe Verdi (1813-1901) : Don Carlo et Falstaff. Highlights from the Royal Opera. Avec : Agnes Baltsa, Barbara Bonney, Renato Bruson, Placido Domingo, Barbara Hendricks, , Anne Howells, Marilyn Zschau… Extraits d’opéras filmés au Covent Garden de Londres. Sous-titrages en anglais, allemand, espagnol, français, italien, portugais et japonais. 1 DVD Warner 5051011232428. Zones 2, 3, 4 et 5. 1h01’.

 

Warner réunit une compilation d’extraits de captations live sous le titre Highlights from the Royal Opera, Highlights que le très respectable Larousse and Chambers traduit par évènements, grands moments. Pourtant, ne cherchez pas dans lesdits highlights les moments d’anthologie tels que Covent Garden a pu en vivre et en offrir aux plus mordus des lyricomanes. N’y cherchez ni le frisson du suraigu virtuose, ni l’émotion des pianissimi, ni l’émerveillement des contre-notes de Lucia ou de la reine de la nuit. Les lumières n’y sont pas celles du chant. Elles ne sont pas non plus celles de l’image. Celle-ci est terne, non restaurée, brute de décoffrage. Ne laissez pas votre curiosité être piquée par l’alignement de noms prestigieux de l’opéra. Ceux-ci ne sont que peu mis en valeur, et rarement à leur zénith.

Il ne suffit pas – fût-on une prestigieuse maison d’opéra – de coller bout à bout des extraits de captation pour offrir la quintessence de l’opéra. On s’interroge sur le choix totalement arbitraire des extraits. Les coupes ne sont pas logiques et ce n’est parfois même pas l’air le plus intéressant de chaque opéra qui est présenté. L’ensemble souffre d’un manque patent de finition.

Malgré la déception face à un DVD qui pourrait être exceptionnel – imaginons un instant les trésors que l’on peut trouver dans les archives d’un des plus prestigieux théâtre lyrique du monde ! – il convient tout de même de se pencher un peu sur les extraits dont on nous fait l’aumône. En Olympia des Contes d’Hoffmann, Luciana Serra a tout de la poupée et l’aigu est charmant. Reste qu’à l’heure où l’on peut bénéficier de distributions internationales, son français pose problème lorsqu’elle prononce le mot chanson avec une sorte d’accent méridional totalement imprévu. Voilà notre Olympia marseillaise ! L’extrait de Don Carlo est un peu hurlé mais reste juste, le Rosenkavalier acceptable. C’est Manon Lescaut qui reste peut-être la captation la plus intéressante avec et Domingo, dans un décor terriblement vieillot. Vous y apprendrez qu’en Louisiane le ciel est jaune.

Racler les fonds de tiroirs du Royal Opera, sans travail de restauration ni bonus et surtout sans un choix pertinent des extraits, ne débouche pas sur une production intéressante. Ce DVD ne séduira évidemment pas les amateurs des dernières recherches en matière opératique, mais pas non plus le public qui aurait du être le sien, c’est-à-dire tous les amateurs d’enregistrements historiques, de précieux documents d’archives avec les chanteurs mythiques du XXe siècle.

Imprimer
Mots-clefs de cet article

Les commentaires sont fermés.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.