tous les dossiers(1)

Impressionnisme et instruments de musique à Giverny

Aller + loin, Expositions

Giverny, Musée des impressionnismes. Exposition : Tintamarre ! Instruments de musique dans l’art, 1860-1910. Jusqu’au 2 juillet 2017.

bonnard jeunes femme au pianoLe de Giverny présente jusqu’au 2 juillet l’exposition Tintamarre ! Instruments de musique dans l’art, 1860-1910, soit une des périodes phares du renouveau de l’art occidental.

Si à Giverny, son fief, le peintre Claude Monet a peu représenté la musique dans ses œuvres, des artistes qui entretenaient une étroite relation avec la musique le côtoyaient de près ou de loin : Édouard Manet, Edgar Degas, Henri Béraud, Gustave Caillebotte, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Henri Fantin-Latour, Édouard Vuillard, Félix Vallotton… L’exposition regroupe certaines de leurs œuvres avec pour fil conducteur la représentation des instruments de musique et de la musique elle-même dans la peinture impressionniste.

Le dynamisme créateur à la fin du XIXe siècle était dominé en grande partie par le désir de synthèse entre différents domaines artistiques, d’où la présence du sujet musical comme motif majeur dans la peinture. L’exposition propose quatre angles pour illustrer cette spécificité : « Divertissements musicaux », ou la musique comme nouvel élément de loisir auquel les artistes participent et dont ils témoignent ; « Au salon », ou la présence croissante de la musique dans la sphère intime ; « Ailleurs musical » ou l’intérêt pour une vie musicale à travers la quête d’un idéal pastoral, bucolique, primitif ou exotique, notamment autour de l’hispanisme ; et « Convergences », ou la proximité étroite entre artistes et musiciens. Une centaine de pièces, essentiellement des peintures mais aussi des dessins, estampes, affiches et partitions, nous font revivre cette fin de siècle en pleine mutation artistique.

L’exposition réserve également une large place aux femmes, puisque, muses d’artistes et musiciennes souvent confirmées, elles ont joué des rôles importants dans ce renouveau : la pianiste Suzanne Leenhoff, l’épouse de Manet ; Andrée Bonnard, la sœur de Pierre Bonnard et l’épouse du compositeur  ; Mme Hartmann, l’épouse d’un important éditeur de musique et chanteuse, pour n’en citer que quelques-unes. Parmi les œuvres représentant la gent féminine, on peut admirer des tableaux célèbres comme Jeunes filles au piano d’Auguste Renoir (vers 1892), Au piano de Whistler (1858-1859), Madame Manet au piano de Manet (1868), La violoniste d’Alfred Stevens (vers 1875) et la Jeune femme au piano, très belle composition de Bonnard (1891).

Côté hommes, on peut citer notamment le Portrait du violoniste Achille Lerminiaux de Fernand Khnopff (1885), et le Violoncelliste, portrait d’Henry Bramsen, peinture quasi philosophique de Vilhelm Hammershøi (1893). Dans la section des arts graphiques, notons la présence du dessin préparatoire pour Autour du piano d’Henri Fantin-Latour (1885), le Clarinettiste et joueur de piccolo, dessin à la craie bleue de van Gogh (1887), les six planches xylographiques des Instruments de musique de Vallotton (1896-1897). Les nostalgiques peuvent se régaler devant Vieilles chansons pour les petits enfants, dessins aux couleurs d’antan réalisés par Maurice Boutet de Monvel pour la chanson La Mist’ en laire de (1883) et quelques affiches de music-hall ainsi que des partitions illustrées. Entre chefs d’œuvres connus et découvertes, les mélomanes passent à Giverny un agréable moment.

Crédits photographiques : Pierre Bonnard (1867-1947) Jeune femme au piano, 1891 Huile sur toile, 37,5 x 32 cm Collection particulière © Tous droits réservés © ADAGP, Paris, 2016

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.